Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/12/2009

Le miroir de la liberté

miroir de la liberté.jpgPour leurs noces, quelque part dans la savane africaine, Imaoma offre à sa promise Atima un petit miroir au cadre d'ébène qu'il a patiemment fabriqué. Près de 3 ans plus tard, leur fille Atima Imaoma - à cet âge-là elle porte encore le nom de ses parents - est capturée par les hommes blancs chasseurs d'esclaves. Sa mère a tout juste le temps de lui accrocher au cou le miroir d'ébène, avant que l'enfant parte pour un long voyage en Amérique du sud. Là elle est achetée par les parents de Raquel, et les deux fillettes deviennent amies malgré leur différence. Parce qu'elle ne disait rien le jour de sa vente, la petite Africaine est appelée Silence, son vrai nom ayant été effacé de sa mémoire. Le temps   passe. Pour faire face à des problèmes économiques, les maîtres de Silence la revendent à un propriétaire terrien. Et peu avant son départ, elle découvre par hasard, alors qu'elle joue avec son miroir, son vrai nom : le reflet d'une phrase à l'envers.

Le récit nous conduit alors en Espagne, des années plus tard. A Valence, un jeune orphelin, Dorel, recueilli par une sévère antiquaire qui l'élève dans la crainte du monde extérieur, achète à un pauvre garçon un miroir d'ébène. Celui-là même que Silence légua à sa propre fille Atima Silence, avant de mourir de la peste. C'est grâce à lui que la fillette fut affranchie. Et que Raquel devenue adulte la retrouvera. Alors que Dorcel est devenu un violoniste virtuose, la riche héritière, en voyage en Espagne, assiste à un de ses concerts et tombe sur le miroir. Raquel repart alors en Amérique du sud chercher la fille de son amie d'enfance...

Telle une saga, l'Argentine Liliana Bodoc suit le voyage d'un petit miroir d'ébène, sur trois continents, à travers trois générations de femmes. Des femmes victimes de l'esclavage, décidées à se battre contre ce funeste destin. Le miroir, tel le reflet de l'âme, les guide sur le chemin de la liberté. Le miroir de la liberté a été récompensé par le prix El Barco de Vapor 2008 en Argentine. Dès 12 ans.

C.B.

Seuil jeunesse, collection Chapitre. 96 pages. 9 euros.

Les commentaires sont fermés.