Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/12/2009

Le shôgun de l'ombre

shôgun.jpgUne enquête policière au coeur du Japon impérial. Ryosakû, accompagné de ses trois assistants adolescents Keiji, Kaoru et Sôzô, partent à la recherche d'un spectre redoutable, le Shôgun de l'ombre, qui terrifie la noblesse de Kyôto. Alors que se profilent de grandes fêtes, par un été caniculaire, des déprédations inexplicables ont été commises dans un cimetière : les sépultures sont couvertes de centaines d'empreintes de main, et les plaquettes de bois portant le nom des défunts sont couchés sur le sol pour former un mot, "fantôme".  Un voleur a assisté à la scène : selon lui, ce vandalisme est dû aux spectres, sortis des tombes. Peu après, un ancien guerrier converti au zazen, est enlevé et tué sur la scène d'un théâtre nô... 

Après un combat contre son père, un rude samouraï qui l'a maltraité enfant, Sôzô est chassé par son maître. Il rencontre alors une jeune fille qu'il avait déjà aperçue et dont il tombe amoureux, Yukiko. Elle l'entraînera venger les habitants d'un village soit-disant empoisonnés. Mais la fascinante jeune fille l'emmènera bien plus loin, dans un sanctuaire montagnard abandonné. Là où elle vit avec ses compagnons, des êtres mutilés et reclus, serviteurs du Shôgun de l'ombre. Sozô devra passer une terrible épreuve afin de les rejoindre... Mais l'enquêteur shogunal Ryosakû et ses fidèles samouraïs sont déjà sur la piste de cette étrange affaire...

Dans ce Shôgun de l'ombre, une nouvelle enquête de Ryosakû, Jérôme Noirez poursuit sa plongée dans le Japon du XVe siècle. Son roman fourmille de détails sur les traditions et le milieu artistique - calligraphie et théâtre nô - d'alors. La vie quotidienne des samouraïs et autres personnages de l'époque est décrite avec une grande maîtrise. Entre rivalités guerrières, amours et fantômes... Dès 13 ans.

C.B.

Gulf stream. 256 pages. 13,50 euros.

Commentaires

Ce titre me fait bien envie !

Écrit par : Ed22 | 02/12/2009

Les commentaires sont fermés.