Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/05/2010

Anton

anton.gifAnton est un gentil petit garçon, très tendre, et presque comme les autres. A la suite d'un accident, où il s'est fait renversé par un tramway, il est paralysé de la main droite et est devenu bègue. Son cerveau touché, il n'arrive plus à dire "je" et parle de lui à la troisième personne. Ses parents le poussent à aller à l'école, pour qu'il fasse des progrès. Mais pas seulement. Anton vit dans une Allemagne où les Nazis ont pris le pouvoir et ont décidé qu'il y avait des êtres à supprimer : les juifs, notamment, et les handicapés, des bouches à nourrir qui ne servent à rien. Maltraité par ses camarades de classe endoctrinés, par des maîtres fanatiques, le jeune Allemand ne peut compter que sur l'amour des siens pour survivre. De jour en jour, la pression monte, le régime nazi se radicalise et la peur de voir leur fils "traité" comme on disait chez les Nazis pour ne pas dire "euthanasié", pousse les parents d'Anton à prendre une décision. Il sera conduit à la campagne où il sera considéré comme une bête avant d'être sauvé. 

Dans ce roman bouleversant, l'auteur allemande Elisabeth Zöller évoque la vie de son oncle Anton. Après de nombreuses recherches et l'aide de spécialistes de cette sombre époque, elle relate au jour le jour la montée de la haine envers les êtres considérés comme inférieurs, alors que les jeunes Allemands conformes au type aryen participent aux jeunesses hitlériennes et sont envoyés sur le front. Un récit historique poignant, qui aborde un pan tragique de l'histoire du IIIe Reich. Utile et tout en émotion. Dès 12 ans.

C.B.

Bayard. 216 pages. 10,90 euros.

Les commentaires sont fermés.