Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/06/2010

Ma Soeur-Etoile

soeur étoile.jpgLe jeune narrateur de cette histoire n'a que dix ans. Il habite dans une cabane délabrée au toit percé, à Pointe-Noire au Congo. Avant, ses parents habitaient un village, Mouyondzi. Avant, c'était à une époque qu'il n'a pas connue, quand sa soeur aînée est morte âgée à peine d'une semaine. A cause des mauvais esprits jaloux de sa beauté. Cette grande soeur, le jeune garçon peut la voir la nuit et lui parler. Elle est devenue une étoile. Alors que son père lui a ramené Le Petit Prince, livre qu'il a trouvé dans la poubelle de l'hôtel pour Blancs où il travaille, sa Soeur-Etoile lui dessine un mouton dans le ciel. Chaque nuit, l'enfant rêveur et solitaire lui raconte sa journée, comment maman l'a amené chez le féticheur pour que les grands arrêtent de lui voler ses billes, pourquoi papa a refusé qu'il aille vivre chez son oncle plus riche, comment un de ses copains ne l'a pas cru quand il lui a révélé l'existence de sa soeur étoile... Jusqu'à ce qu'elle lui donne la preuve que les enfants morts brillent bien dans la nuit.

L'auteur originaire du Congo-Brazzavile, émigré aux Etats-Unis, Alain Mabanckou (prix Renaudot 2006 pour Mémoires de porc-épique), revient dans Ma Soeur Etoile, son premier album jeunesse, sur son enfance dans les années 70. Celle d'un enfant pauvre, dans une Afrique où sorciers et féticheurs font partie du quotidien. Les lumineuses illustrations au style naïf de Judith Gueyfier -nourrie par ses voyages sur le continent noir- font de cet album grand format une subtile invitation à entrer dans les souvenirs d'Alain Mabanckou. Dès 6 ans.

C.B.

Seuil jeunesse. 32 pages. 18 euros.

Les commentaires sont fermés.