Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/07/2010

Festival d'Avignon : 20 000 lieues sous les mers

nemo.JPGDéambulation au fil du festival d'Avignon...

Nous voilà conviés à une réception officielle en l'honneur du professeur Pierre Aronnax du museum d'histoire naturelle de Paris, interprété par Sydney Bernard, revenu de son expédition à la recherche d'un monstre marin. L'éminent scientifique va relater avec enthousiasme son extraordinaire aventure à bord du Nautilus, sous-marin du célèbre capitaine Nemo. Ce personnage d'une intelligence exceptionnelle, qui a fait de la mer son domaine, apprendra bien des choses au professeur. Sur scène, les animaux empaillés du museum, manipulés par le comédien, deviennent les compagnons de route d'Aronnax, un crâne effrayant s'illumine comme possédé par l'âme de Nemo. Sydney Bernard bondit, crie, se bat, converse... le grand bureau placé au centre de la scène cache bien des surprises. Il se transforme au gré des événements produisant quelque 60 effets dans le spectacle. Tour à tour sous marin, grandes orgues, il lâche des milliers de bulles pour figurer une chasse sous marine... Spectaculaire quand sortent de ses trappes des tentacules géants, qui envahissent la scène et la salle. Ces longs bras gonflables se meuvent, repoussés par les spectateurs qui les reçoivent sur la tête. C'est alors éclats de rire et délicieux capharneum pour une pièce de théâtre qui n'a pas oublié l'humour, notamment avec la présence du cocasse assistant d'Aronnax, joué par le malicieux Thierry Le Gad. Les jeux de lumières, la planisphère du monde datant de 1870, l'ambiance sonore et la musique symphonique de John Scott, ajoutent à cette fantastique plongée dans le monde sous marin de Nemo. On s'y croirait !

Fidèle au texte original de Jules Verne, dans ce qu'il a d'humaniste et d'écologiste, - on est d'ailleurs toujours aussi surpris de la modernité de ses propos -  Sydney Bernard réalise avec cette adaptation de 20 000 lieues sous les mers une belle performance d'acteur et de metteur en scène. Un spectacle à part, destiné aux lecteurs de Jules Verne et à tous les autres. Dès 8 ans.  

C.B.

Tous les jours, jusqu'au 31 juillet, 14 h 15. Théâtre du Chien qui fume, 75 rue des Teinturiers, Avignon. 17 euros. Tél 04 90 85 25 87.

Et aussi au théâtre de l'Alhambra, à Paris du 16 décembre 2010 au 30 janvier 2011.

Les commentaires sont fermés.