Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/02/2011

L'agence Pinkerton, tome 1 : Le Châtiment des hommes-tonnerres

Michel Honaker à qui l'on doit la très réussie trilogie Terre Noire (lire critique dans ce blog), quitte la Russie des tsars, pour le Far West aux lendemains de la guerre de Sécession. Neil Galore, le héros de sa nouvellefar west,enquête,fantastique,etats unis série, L'agence Pinkerton, est un joueur de poker aux dons divinatoires quelque peu étranges. Il est engagé par l'agence Pinkerton, l'ancêtre du FBI, aux côtés de trois autres hommes et femme peu scrupuleux. Leur mission : trouver qui se cache derrière celui que les journaux surnomment "Le Chapardeur". Celui-ci agit sur le Transcontinental, la nouvelle ligne ferroviaire qui traverse les Etats-Unis d'Est en Ouest. Toujours de nuit et au même endroit, dans les montagnes rocheuses. Un personnage à la force surnaturelle, responsable de la mort de trois hommes de l'agence. Très vite, les nouvelles recrues mettent la main sur un voleur. Pourtant, peu après l'arrestation de celui que tout le monde considère coupable, Neil Galore se fait attaquer et pousser du train par quelqu'un ou quelque chose... Il est recueilli par le frère d'un des agents tués, qui s'est installé dans les montagnes, près des Indiens Paiutes, en quête de la vérité. Avec lui, Neil découvre les secrets de la construction de la ligne de chemin de fer, l'exploitation des ouvriers chinois, chargés de faire sauter les rochers, et le charnier caché par la compagnie des chemins de fer. Neil devra aussi affronter les cavaliers de la Brigade pâle et leur chef, des êtres surnaturels qui hantent les lieux...

Une nouvelle série policière dans les Etats-Unis de la fin du 19e siècle qui fleurte avec le fantastique, un héros solitaire au passé mystérieux, une agence de détectives qui a réellement existé... tous les  ingrédients pour passer un bon moment. Dès 13 ans.

C.B.

Père Castor, Flammarion. 256 pages. 13 euros.

 

Les commentaires sont fermés.