Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2011

Randah, la fille aux cheveux rouges

C'était il y a bien longtemps, aux temps reculés de la Préhistoire. Randah est la fille du chef. Après la mort de celui-ci, son frère Kahli prend sa place. Le quotidien de leur peuple se déroule entre la chasse, la cueillettrandah.jpge et la pêche. C'est d'ailleurs à un pêcheur, Bankah, que Randah donne son coeur. Ensemble, ils auront une fillette. Dans cet univers sauvage, la vie est menacée par d'autres peuples guerriers, par les éléments naturels, telles les tempêtes, qui poussent la tribu à se déplacer. Mais il faut aussi lutter contre les monstres, telle cette grande ombre verte qui dévore les pêcheurs et les enfants. La vie de Randah et des siens est aussi faite de découvertes. Celle de la musique grâce au joueur de flûte qui parle plusieurs langues, de la fabrication de solides pirogues, la construction de maisons en pierre... Un jour, d'étranges guerriers portant des armures de métal débarquent, tuant tous les hommes de la tribu. Le chef de ces hommes prend Randah pour la reine exilée d'un peuple de femmes guerrières et l'emmène avec lui. Mais l'océan en décidera autrement...

André-Marcel Adamek livre ici un roman d'aventure captivant à l'atmosphère étrange, dans un univers peu exploré, celui de l'intimité d'une femme de la Préhistoire. Un monde sauvage où il faut lutter chaque jour pour survivre. La figure du joueur de flûte polyglotte est un guide pour la jeune femme qui comprend la nécessité du progès et de l'intelligence face à la force brutale. La longue marche vers la civilisation en somme que mena jadis Rahan, fils des âges farouches, héros de la BD de Lécureux et Chéret, dont les aventures débutèrent en 1969... Dès 12 ans.

C.B.

Mijade. 144 pages. 7 euros.

Les commentaires sont fermés.