Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/10/2011

Mortelle Venise

venise,meurtre,leonard de vinci,enquête,mystèreVenise au XVIe siècle. La cité des doges est gouvernée par le vénérable Andréa Gritti. Alors que l'inquisiteur Ronconi vient d'arriver de Rome dans la Sérénissime, des meurtres étranges ont lieu. D'abord celui du maître embaumeur Benvolio, puis  de son assistant Abelardo. Le doge fait appel au jeune chevalier Ferrucio Ardani, accompagné de son fidèle valet Piccolmano, pour trouver la clé du mystère, d'autant que les deux victimes ont été tuées par une créature volante diabolique, le démon de San Marco. L'enquête du chevalier le mène sur l'île Sans Nom où vivent les frères de la Vraie Croix. Une communauté sulfureuse qui cache un secret inestimable. Alors que la liste des victimes s'allonge, Ardani, grand admirateur de Léonard de Vinci, découvre que la venue de ce dernier à Venise, quelque quarante années auparavant, n'est pas étrangère aux événements. Menacé par les protagonistes d'un complot contre la cité lacustre, Ardani échappera au démon, et aura le mot de la fin.

Dans Mortelle Venise, Michel Honaker s'empare de la Sérénissime pour nous plonger dans un univers mystérieux, où se mêlent complots, poison, religion et politique. Il signe là une intrigue palpitante au rythme des découvertes de son héros solitaire, espèce que l'auteur deTerre Noire ou de L'Agence Pinkerton (lire chronique dans ce blog) affectionne particulièrement. Dès 12 ans.

C.B.

Rageot, Heure noire. 192 pages. 7, 30 euros.

Les commentaires sont fermés.