Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/10/2012

Exposition : Clamp, les reines du manga

A découvrir à la médiathèque Carré d’art de Nîmes

manga,clamp,exposition,carré d'art,nîmesmanga,clamp,exposition,carré d'art,nîmesmanga,clamp,exposition,carré d'art,nîmesClamp, c’est un quatuor féminin japonais incontournable dans le monde du manga. Quelques-uns des dessins colorisés grand format de ce groupe né dans les années 80 - elles étaient alors douze jeunes artistes - s’affichent jusqu’en janvier dans la salle Soleil noir de Carré d’art, pour le plus grand plaisir des fanas du genre.  Pour les néophytes, des panneaux donnent les clés pour comprendre cet univers codé très prisé des ados.

La production des quadra mangakas est riche et éclectique, réunissant les thèmes fétiche du manga. Des réflexions de jeunes filles en fleur dans Celui que j’aime (1993-1995) au sombre Tokyo Babylon (début des années 90), un regard critique sur la société japonaise, en passant par le best-seller Card Captor Sakura (96-2000), un  shojo manga (manga pour les filles) et son indispensable magical girl (une fillette dotée de pouvoirs), ou le futuriste Chobits et ses robots humanoïdes, les séries de Clamp séduisent des publics variés et de tous âges.

On remarquera encore l’atypique Shirahime-Syo, réalisé à l’encre de Chine, recueil d’histoires courtes issues du folklore japonais. Passionné par les sciences occultes et le paranormal, le groupe fait aussi dans les esprits et les mondes parallèles, comme dans leur dernier opus, xxxHolic, à l’esthétisme art nouveau. Avec cette série encore, les Japonaises restent fidèles à leur spécialité du cross over, l’introduction de personnages d’un album dans un autre. Pas de doute, le Clamp nous rend accro...

C.B.

Ouvert les mardis, jeudis, 10 h 30-19 h, mercredis, vendredis, samedis 18 h. Carré d’art, Nîmes. Gratuit. Tél 04 66 76 35 03.

Les commentaires sont fermés.