Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/06/2011

Rico et Oscar : Mystère et Rigatoni

Rico est un enfant "maldoué". Il n'arrive pas à se repérer, il ne comprend pas tout et va dans une école spécialisée. Pour les vacances, son enseignant lui demande d'écrire un journal. Le jeune garçon raconte alors sa vie, sa mère, les habitants de l'immeuble où il habite à Berlin, sa rencontre avec Oscar, un garçon surdoué. Avec beaucoup d'humour, une grande poésie aussi, Andreas Steinhöfel dresse à travers le regard de ce garçon pas comme les autres le portrait abouti de personnages loufoques, intrigants, effrayants aussi. Il y a la voisine du 3e madame Dahling, une bouchère qui a la grisaille depuis sa séparation. Rico passe avec elle des chouettes soirées télé minitartines, en attendant sa mère et ses ongles décorés, entraineuse dans un bar. Il y a l'inquiétant Fitzke, vieux solitaire qui le traite de simplet. Il y aussi Marrak, qui transporte toujours du linge dans un sac. Ou encore Ermann, le nouveau voisin que la mère de Rico trouve très sexy. Et puis Oscar, le nouvel ami. Un drôle de petit bonhomme celui-là aussi. Toujours un casque vissé sur la tête, pour éviter l'accident, Oscar est d'une intelligence surprenante. Leur amitié va se nouer alors qu' à Berlin, rôde Mister 2000, un kidnappeur d'enfants qui demande 2000 euros aux parents pour les revoir, entiers... Rico va comprendre trop tard qu'Oscar mène l'enquête pour démasquer Mister 2000. Rico se mue alors en détective en herbe. Et la surprise va être grande...  

mystère.jpg

Un petit régal de roman, avec des personnages attachants et humains, une description plus vraie que nature d'un quartier berlinois - l'auteur y habite -, une intrigue menée jusqu'au bout. Un premier tome - il y en a trois - des aventures de Rico et Oscar réussi, accompagné des illustrations originales de Steve Wells. Des pages à dévorer sans hésiter, et pas seulement réservées aux enfants !  Dès 9 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse. 280 pages. 12, 50 euros.  

04/06/2011

Pirates 1, l'île de la Licorne

pirate,aventure,indiens,caraïbesMorbleu ! encore un livre sur les pirates...  

Pirates, l'île de la Licorne, premier roman d'une trilogie de Camille Bouchard, s'adresse aux ados épris de voyages au long cours et d'histoire. Nous voilà partis pour les Caraïbes au 16e siècle, habitées par des Indiens méconnus et dont les mers sont infestées par des requins et de terribles pirates. Le capitaine de ceux que nous suivons se nomme Doublon d'Or. Ecumant les mers, son équipage fait prisonnier un jeune garçon François Poivre et celui qui se prétend son oncle. François a perdu la mémoire après un mauvais coup reçu sur la tête et il ne peut se fier qu'à son oncle pour savoir qui il est et comment il a appris à parler l'arawak, la langue des indiens Tainos. Une aptitude qui va lui sauver la vie. L'affreux Doublon d'Or voit en lui un utile "truchement" comme on appelait alors les interprètes. Au fil de leurs aventures, faites de rencontres avec des Indiens méfiants, gouvernés par des caciques, le jeune garçon comprend peu à peu qui il est. Pourquoi porte-t-il sur les fesses ce tatouage que son oncle et les pirates prennent pour une carte aux tésors, pourquoi son père l'a-t-il abandonné dans un orphelinat en France ? Des mystères dont la clé se trouve sur l'île de la Licorne, celle des Indiens Kaliganos, à la réputation de cannibales. C'est là que François retrouvera ses racines et prendra la place qui lui est dûe, celle de l'héritier du roi. Mais avant cela, il lui faudra combattre son ultime ennemi. 

Dès les première pages, il ne faut pas se laisser dérouter par le vocabulaire utilisé par l'auteur. Camille Bouchard décrit en effet avec force détails les diverses parties d'un galion espagnol et est fidèle aux termes de l'époque, armes, nourriture ou autre. Un petit lexique et un schéma permettent de s'y repérer. Une précision historique qui ajoute aux plaisirs de monter à bord de l'Ouragan, de partager le quotidien et les moeurs, cruelles, des pirates, et d'explorer des îles paradisiaques peuplées d'Indiens dont on découvre avec grand intérêt les croyances. Un vrai roman d'aventure réaliste, avec des personnages au caractère bien dessiné. Dès 12 ans.

C.B.

Hugo&Cie. 200 pages. 9, 95 euros.

28/05/2011

Le Monde des Pirates

Encore un livre sur les pirates ! Le film Pirates des Caraïbes est passé par là... et c'est tant mieux pour (re)découvrir cet univers fascinant. Cette fois, on est invité par le descendant de Barbe Noire à décpirate,barbe noire,histoirehiffrer le secret de l'étrange paquet qu'il a reçu, contenant d'anciens objets ayant appartenu à son lointain aïeul... Une introduction mystérieuse avant de se plonger dans le monde de la piraterie. Avec ses textes écrits sur de vieux parchemins, comme un journal de bord, et ses grandes illustrations en relief plus vraies que nature, créées par le spécialiste de la 3 D Franck DeNota, ce bel album nous fait partager les aventures des terribles pirates et de leurs représentants les plus connus. Leur histoire, leurs moeurs, leurs combats, leurs souffrances aussi. Loin de l'image poétique de la vie de forbans des mers, les auteurs de ce saisissant ouvrage décrivent la rude vie à bord avec son lot de maladies, de pourriture, de violence, et es règles sévères aussi. Dès 9 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse. 80 pages. 18 euros.

14/05/2011

Marguerite Duras, L'Amante

duras,biographie,jeunesseDans la collection A 20 ans, au Diable Vauvert, la journaliste Marie-Christine Jeanniot revient sur la jeunesse de celle qui deviendra Marguerite Duras, de son vrai nom Marguerite Donnadieu. Orpheline de père à 7 ans, elle est élevée à la dure en Indochine par une mère marquée par la vie, aux côtés de ses deux frères, l'un violent et autoritaire, l'autre réservé et tendre. Une fillette et une adolescente mal aimée mais dotée de remarquables capacités intellectuelles. Sa mère, institutrice ruinée par des projets agricoles au bord du golf du Siam, le sait et compte sur elle pour faire de belles études. Marguerite, elle aussi, veut se sortir de son milieu. Elle prendra le bateau pour Paris, où elle poursuit ses études universitaires, un cursus juridique et économique. En 1937, elle devient fonctionnaire aux ministères des Colonies et rédige un ouvrage de propagande à la gloire de la colonisation. C'est pendant la deuxième guerre mondiale qu'elle publie ses premiers livres, Les Impudents, La Vie tranquille. Pendant la guerre, Marguerite Duras ne se distingue pas par son engagement et donnera  même l'impression de découvrir le sort des juifs à la Libération... Elle adhère tout de même au parti communiste clandestin en 1944 alors que son mari Robert Antelme est déporté. C'est après la guerre qu'elle écrira ses romans les plus connus, Un Barrage contre le Pacique ou Moderato Cantabile. En attendant son chef d' oeuvre L'Amant, prix Goncourt 1984.

On retrouve tout l'univers durassien dans cette biographie qui se glisse sans détour dans l'intimité d'une jeune fille sensuelle et belle, poussée par le seul désir d'être écrivain. Avant de devenir Duras, nom d'un petit village du Sud ouest, Marguerite multiplie les conquêtes et les expériences charnelles. L'inceste vécu avec son frère préféré Paul est évoqué, ses amours avec L'Amant, ses aventures avec de jeunes étudiants de la bourgeoisie parisienne, souvent pour des questions d'argent, ses rencontres précieuses... En se référant sans cesse aux écrits de Duras, Marie-Christine Jeanniot n'occulte rien de la personnalité de cette écrivain hors normes à la personnalité sulfureuse, dont la vie fut à elle seule un roman. Dès 14 ans.

C.B.

Au Diable Vauvert. 150 pages. 12 euros.

07/05/2011

Oh ! Le corps humain

corps humain,encyclopédieCette encyclopédie attrayante balaie tous les aspects du corps humain. En trois grands chapitres - les structures du corps, le corps en action, les fonctions vitales -, c'est une plongée dans l'univers fascinant de notre belle machine qui est proposée avec une mise en page moderne et ludique, des textes courts et clairs et de nombreuses photos parfois étonnantes. Une mine d'informations doublée d'un accès au site internet de la collection découvertes Gallimard jeunesse, qui permet notamment de télécharger des photos libre de droit, pour faire son exposé par exemple... Dès 9 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse, collection Les yeux de la découverte. 130 pages. 16, 90 euros.

30/04/2011

Le Cinéma

cinéma,encyclopédiePour être incollable sur le ciné, alors que le festival de Cannes est bientôt là (à partir du 11 mai), voilà une petite encyclopédie du 7e art bien faite et accessible aux 9-13 ans. Au fil des pages, figures mythiques, histoire, grands réalisateurs, stars, métiers, genres cinématographiques...  sont passés en revue. Interviews, photos, affiches agrémentent cet ouvrage de Jean-Michel Billioud aux textes concis et précis. Une approche vivante d'un univers toujours en ébullition. 

C.B.

Gallimard jeunesse, collection Tothème. 96 pages. 13, 90 euros.  

29/04/2011

Randah, la fille aux cheveux rouges

C'était il y a bien longtemps, aux temps reculés de la Préhistoire. Randah est la fille du chef. Après la mort de celui-ci, son frère Kahli prend sa place. Le quotidien de leur peuple se déroule entre la chasse, la cueillettrandah.jpge et la pêche. C'est d'ailleurs à un pêcheur, Bankah, que Randah donne son coeur. Ensemble, ils auront une fillette. Dans cet univers sauvage, la vie est menacée par d'autres peuples guerriers, par les éléments naturels, telles les tempêtes, qui poussent la tribu à se déplacer. Mais il faut aussi lutter contre les monstres, telle cette grande ombre verte qui dévore les pêcheurs et les enfants. La vie de Randah et des siens est aussi faite de découvertes. Celle de la musique grâce au joueur de flûte qui parle plusieurs langues, de la fabrication de solides pirogues, la construction de maisons en pierre... Un jour, d'étranges guerriers portant des armures de métal débarquent, tuant tous les hommes de la tribu. Le chef de ces hommes prend Randah pour la reine exilée d'un peuple de femmes guerrières et l'emmène avec lui. Mais l'océan en décidera autrement...

André-Marcel Adamek livre ici un roman d'aventure captivant à l'atmosphère étrange, dans un univers peu exploré, celui de l'intimité d'une femme de la Préhistoire. Un monde sauvage où il faut lutter chaque jour pour survivre. La figure du joueur de flûte polyglotte est un guide pour la jeune femme qui comprend la nécessité du progès et de l'intelligence face à la force brutale. La longue marche vers la civilisation en somme que mena jadis Rahan, fils des âges farouches, héros de la BD de Lécureux et Chéret, dont les aventures débutèrent en 1969... Dès 12 ans.

C.B.

Mijade. 144 pages. 7 euros.

27/04/2011

Loin de la ville en flammes

guerre,éléphant,allemagne,exode,fuiteMichael Morpurgo, grande plume de la littérature jeunesse, auteur d'une centaine de livres pour enfants, revient ici sur la seconde guerre mondiale, vue par une famille allemande, à travers les souvenirs d'une vieille femme Lizzie. Pensionnaire d'une maison de retraite, elle raconte à un petit garçon sa fuite de Dresde, bombardée par les Alliés. Une aventure humaine vécue avec sa mère, son petit frère Karli et Marlène, une éléphante de 4 ans ! C'est la mère de Lizzie qui a ramené l'animal à la maison pour le protéger. Le jour où la ville est bombardée, ils s'enfuient dans la campagne enneigée, d'abord pour rejoindre la ferme familiale. Au cours de leur périple, ils croisent le chemin d'un soldat canadien, dont l'avion s'est écrasé. Très vite lui et Lizzie tombent amoureux, même si la mère voit d'un mauvais oeil cet ennemi de l'Allemagne. Mais des liens très forts vont se nouer entre les rescapés à qui l'éléphante, par sa présence étonnante, donne du courage. Ils se réfugieront un temps chez une riche comtesse allemande qui les aidera dans leur fuite, pour retrouver cette fois les Américains. Parquée dans un camp américain avec sa famille, Lizzie retrouvera le charmant Canadien qui deviendra son mari.

Les 352 pages de ce roman jeunesse sont accompagnées de dessins en noir et blanc de Michael Foreman. Une histoire poignante avec des personnages touchants et courageux, placés sous la bienveillance d'un éléphant sensible et attachant. La guerre vue du côté des vaincus mais avec une revigorante bouffée d'espoir et d'amour. Dès 10 ans.

CB.

Gallimard jeunesse. 352 pages. 13, 50 euros.

16/04/2011

Hercule, tome 1 : L'héritier de la foudre

Autre temps, autre lieu. Michel Honaker (lire critique de la trilogie Terre noire, et de L'agence Pinkerton dans ce blog) remonte encore l'histoire pour entrer dans l'intimité d'Hercule, héros solitaire comme il les affehercule,antiquité,combat,grèce antiquectionne. Fils de la belle Alcmène et de Zeus, qui s'est fait passer pour son mari Amphitryon, l'enfant, qui s'appelle alors Alcide, est menacé par Héra, furieuse de la trahison de son divin époux. Selon l'oracle Tirésias, Amphitryon doit cacher Alcide loin de sa ville, et l'abandonne dans la vallée oubliée. Elevé dans la nature sauvage, Alcide retrouvera les siens, dont son demi-frère Iphiclès, né le même jour que lui, mais dont le père est Amphitryon. Le caractère emporté et sa force jouent des tours au jeune homme. Sa volonté de ne pas se soumettre aussi... il sera de nouveau exilé et pendant un temps deviendra berger.  Jusqu'au retour de ce demi-dieu et la bataille finale entre Thèbes et celui qui tient la ville sous sa servitude, le roi Erginos...

Une plongée dans la Grèce antique, où les dieux se disputent et décident du destin des hommes, où les rois s'affrontent et les guerres sont sans pitié. Dès 11 ans.

C.B.

Flammarion. 264 pages. 13 euros.

09/04/2011

Tifi en Haïti

Dans ce roman pour ado, Valérie Lacroix revient sur le tremblement de terre qui a frappé Haïti en janvier 2010. Starling, la narratrice, une "tifi" de 10 ans, est une rescapée. Sa mère, elle, a disparu sous letifi.jpgs décombres de l'hôpital où elle travaillait.  De son école, seule une poignée d'enfants et le maître ont été sauvés. Plusieurs fois, la fillette part à la recherche de sa mère, en vain. Ses nuits sont remplies de cauchemars. Elle connaîtra le destin de ces milliers d'orphelins haïtiens, et s'en va vivre dans un orphelinat. Là, elle reçoit des lettres de sa marraine française qui lui parle de son pays. Starling écrit des lettres en réponse, qu'elle n'envoie pas, préférant les jeter en cachette aux latrines. Cette pitié du monde entier, la "tifi" n'en veut pas. Elle se console dans les prières et avec les enfants qui partagent son quotidien. Avec eux et avec les adultes qui les protègent désormais, elle va peu à peu se reconstruire dans un univers très croyant et rempli d'espoir...  Starling décidera d'écrire enfin à sa marraine et prendra son destin en main.

Un roman tout en sensibilité. Dès 10 ans.

C.B. 

Editions Thierry Magnier. 121 pages. 8 euros.

26/03/2011

L'Auberge de Nulle Part

C'est une étrange auberge, dressée au milieu de nulle part, au bord de la mer. Là viennent se reposer des personnes ayant perdu la mémoire. Le narrateur, que son imagination a fui, y rencontre d'étranges personnages, un jeune littérature,personnages,bdgarçon avec des taches de rousseur, un monsieur Gris de Pâlichon, une jeune fille sur un fauteuil roulant ou encore un vieux marin à la jambe de bois... qui semblent chercher quelque chose. Comme cet inspecteur qui soupçonne tous les clients et qui les suit dans leurs étranges va-et-vient.  Au fil des jours, le narrateur comprend qu'il est dans un monde parallèle où se croisent les plus célèbres héros de la littérature, la petite sirène, le capitaine Achab, Don Quichotte, le baron perché, Long John Silver, Huckleberry Finn... et retrouve son imagination.

La plume de l'Américain J. Patrick Lewis et les superbes illustrations de Roberto Innocenti, originalement mises en page, ouvrent les portes des plus beaux souvenirs littéraires de notre jeunesse. On y croise des personnages solitaires qui se dévoilent peu à peu, pour retrouver la mémoire de leur propre histoire. Un album à mettre entre les mains de tous les lecteurs.  Dès 10 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse. 48 pages. 16, 95 euros.     

17/03/2011

Ultraviolet

canada,grande dépression,adolescence,libertéLe jour de ses 13 ans, Lucy débute son journal intime. Un carnet refuge dans lequel elle va écrire toutes ses frustrations, ses envies, ses révoltes... comme tout ado de cet âge. Elle adore les mots avec lesquels elle joue et en comprendre le sens. Lucy vit en 1936, au temps de la grande crise économique, dans un village canadien, entre un père pasteur, une mère distante et quelque peu amère, des soeur et frère auxquels elle ne trouve aucun intérêt. Un ordre établi qui exaspère l'adolescente. Lucy ne supporte plus les sermons de son père, la religion, les réponses toutes faites, la bienséance, les obligations, la chaleur de cet été-là. Elle ne comprend pas non plus quand son père accueille de pauvres gens, et partage avec eux le peu de nourriture qu'il reste à sa famille. Lucy ne ménage pas ses mots quand elle parle de ce sale indien ou de cette loque vivante. Des gens qu'elle méprise jusqu'au jour où son père ramène à la maison un jeune médecin défroqué, le docteur Beauchemain. Un homme dont elle apprendra qu'il a aidé une jeune femme à avorter. Au fil des jours, une relation amicale et profonde se noue entre la jeune fille qui entre dans la puberté et cet homme au discours iconoclaste. Avec lui, elle comprend peu à peu les choses, perd ses préjugés pour s'ouvrir aux autres et connaît ses premiers émois amoureux...

Dans la chaleur moite d'un été interminable, dans une région au bord du gouffre où la famine guette, la Canadienne Nancy Huston décrit avec justesse, dans le langage cru et sans fard d'un journal intime, les révoltes adolescentes. Celles que l'on garde au fond de nous et qui mûrissent peu à peu jusqu'à l'âge adulte. Lucy aura la chance de croiser au bon moment la route d'une personne qui lui montre le chemin à suivre, celui de sa liberté. Un roman qui résonne étrangement en ces temps de crise économique, où les tentations de repli sur soi et de rejet de l'autre menacent... Dès 12 ans.

C.B.

Thierry-Magnier. 80 pages. 8 euros.

 

15/03/2011

Les premières aventures de Sherlock Holmes : L'ombre de la mort

sherlock holmes,aventure,enquête,londres,bateauComme Andrew Lane, ils sont nombreux à avoir imaginé la jeunesse de Sherlock Holmes. L'auteur anglais raconte les premières aventures du jeune Holmes, adolescent pensionnaire à Deepdene, un établissement select, dont les vacances vont être quelque peu bousculées... Il est confié à son oncle et sa tante, un couple austère et solitaire, qui vivent à Holmes manor non loin de la ville de Farham. C'est là qu'il va rencontrer un jeune garçon des rues, Matthew Arnatt et découvrir le complot tramé par un étrange personnage, le baron de Maupertuis. Les deux jeunes amis, aidés du professeur Crowe, un Américain recruté par le frère de Sherlock, et de sa charmante fille Virginia, vont s'affronter à cet homme puissant, entouré d'une armée de bandits. Après la mort brutale et étrange de plusieurs hommes, celui qui deviendra le grand détective que l'on sait, met à jour le diabolique plan de Maupertuis : lâcher des abeilles tueuses sur les armées britanniques.  Une aventure qui mènera le jeune Holmes et ses amis dans les bas-fonds londoniens, dans les tunnels existants sous la Tamise, sur les côtes françaises, et dans une île... Après avoir risqué plusieurs fois sa vie, avoir été enlevé, drogué, torturé, emprisonné, l'apprenti détective trouve enfin qui se cache derrrière le cruel baron de Maupertuis... Une aventure palpitante, où l'on retrouve l'esprit logique du Sherlock Holmes de Conan Doyle, qui nous mène de l'aristocratie anglaise de l'époque victorienne aux plus sordides quartiers londoniens. Un premier tome réussi d'une nouvelle série prometteuse. Dès 12 ans.

C.B.

Père Castor, Flammarion. 244 pages. 13 euros.

 

13/03/2011

Le Robinson de la rivière et autres contes

andré dhôtel,contes,classiqueGrégoire est un bavard impénitent. Angèle ne cesse de discourir sur les choses. Tous deux étaient faits pour se rencontrer. Mais voilà qu'au lieu de se neutraliser l'un l'autre, les deux enfants se montrent encore plus loquaces au grand désespoir de leurs parents qui les séparent.  Un jour, la campagne est inondée, et Grégoire décide d'aller voir comment se porte son amie. Une promenade qui va le mener dans une drôle d'aventure au fil de l'eau. Sur son radeau, le jeune garçon croise la route d'un pêcheur taciturne, d'un vagabond sourd et muet et s'échoue sur une petite île. Loin du monde... avec pour seul compagnon un perroquet qui lui adjoint de se taire... avant de retrouver Angèle.

Ce Robinson de la rivière, suivi d'autres nouvelles parues en 1964 et 1983 (Dhôtel est mort en 1991), est une belle invitation à entrer dans l'univers de l'écrivain André Dhôtel, où le merveilleux se mêle à la réalité, dans une langue raffinée et pleine de fantaisie. Paru dans la collection "Les Contemporains, classiques de demain", qui regroupe les écrits d'auteurs contemporains que les collégiens étudient en classe, le texte est accompagné d'outils pédagogiques permettant de mieux connaître l'oeuvre et l'artiste. Un classique à lire et relire pour le bonheur de retrouver un écrivain de grand talent avec qui la nature et l'imaginaire sont omniprésents. Dès 11 ans.

C.B.

Larousse. 128 pages. 3, 95 euros.

26/02/2011

A l'heure dite

Ludivine, 1heure dite.gif0 ans, et sa grande soeur de 14 ans, Lucie, partent en vacances chez leur grand-mère. Une petite aventure pour les deux ados : prendre le  tram jusqu'à la gare de Lyon Part-Dieu avant de monter dans le train. Avec pour seul bagage un petit sac à dos rouge. Pas de quoi fouetter un chat. Mais voilà que le voyage se corse... lors d'une bousculade à l'arrivée de policiers, un homme échange son sac contre celui des voyageuses... et là, tout s'emballe. Dans ce sac, des montres, et dans les montres, de la drogue ! Une fois dans le train, Lucie reçoit un coup de fil menaçant : un bandit qui veut récupérer ses affaires, sinon il fera du mal à sa grand-mère, qu'il a kidnappé. Il faudra tout le sang-froid et la jugeotte des deux soeurs pour se sortir de ce mauvais pas... et partir enfin en vacances !

Un polar en 4 heures chrono, paru dans la collection Voyage en page, écrit d'une plume alerte par Jean-Paul Nozière, auteur de livres jeunesse et  de romans policiers adultes. A lire dans un train, avant de passer aux jeux en fin d'ouvrage. Dès 11 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse/SNCF. 95 pages. 3 euros.

25/02/2011

L'Or blanc du Loch Ness

enquête,ecosse,polar,agent secretAlec Macallan vit en Ecosse, non loin du célèbre Loch Ness. Son père et sa mère s'occupent de touristes, qui viennent là assouvir leur passion pour la pêche. Alors que chez eux logent deux hommes, un vieil Anglais distingué, lord Kemberley, et un blond Américain à l'air de cow boy, Jim Sterling, arrivent trois hommes louches. Dont un myope qui semble être le chef. Très vite, Alec se rend compte que ça ne tourne pas rond. Les trois nouveaux amateurs de pêche n'y connaissent pas grand chose. Pire, un soir, Lord Kemberley est pris d'un malaise, après avoir bu son whisky. Pendant la nuit, Alec surprend Sterling en train d'ouvrir le coffre métallique du myope...  Et le jour où il doit emmener ces drôles de touristes à la pêche, ça tourne au drame. Il retrouve lord Kemberley poignardé, et dans la panique essaie de retirer le couteau. Mal lui en prend, le voilà soupçonné. Avec l'aide de sa meilleure amie Fiona, l'adolescent s'enfuit dans les Highlands avec l'idée de partir du pays. Ils découvriront bientôt les raisons de tous ces mystères. Un laboratoire secret a été aménagé dans le vieux château de Balchraggan, au bord du Loch Ness : un site de recherches sur du lait de brebis capable de soigner des maladies génétiques.  Sterling et le Lord sont des agents secrets, les trois acolytes des espions... Alec et Fiona, devenus des héros, seront même reçus par la reine d'Angleterre ! 

Un polar efficace d'Hervé Jaouen, dans une Ecosse mystérieuse et sauvage où se croisent des personnages évoluant dans deux univers totalement différents : pêcheurs et agents secrets. Paru dans la collection Voyage en page, l'ouvrage est agrémenté de jeux. Dès 9 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse, SNCF. 95 pages. 3 euros.

 

19/02/2011

Broken Glass

inde,chiffonniers,frères,vols,survieSuresh, 12 ans, et son petit frère Sandeep, 9 ans, vivent dans un village de la campagne indienne, entre une maman aimante, une grand-mère acariâtre et un père distant. En comparaison d'autres gamins de la campagne, ils ont la chance d'aller à l'école et de manger à leur faim. Mais voilà que tout s'écroule quand leur père, employé des chemins de fer, perd son travail. Il devient alcoolique et violent. Suresh décide alors de partir de cet enfer, et emmène avec lui son jeune frère. Après un long voyage, les deux enfants se retrouvent dans une grande ville, où ils croient pouvoir refaire leur vie. Ils vont vite déchanter et se retrouver parmi les gamins des rues. Leur nouvelle maison est ce qu'ils nomment une île, au centre d'un rond point de circulation. Pour survivre, ils deviennent chiffonniers et comptent sur leurs nouveaux amis, une bande de garçons qui comme eux doivent se débrouiller seuls. Chaque jour, ils trient les ordures, travaillant dans la puanteur et la saleté. Entre la violence de certains policiers, les vols, les arnaques, les deux frères apprennent la dure loi de la rue et ses pièges. C'est l'honnêteté de Suresh qui sauvera les deux enfants...

En lisant ce roman de l'anglaise Sally Grindley, on pense au film Slumdog Millionnaire, adapté au cinéma en 2008. On y croise les enfants des rues dans une Inde à double vitesse, où l'extrême pauvreté côtoie la richesse, où la violence est omniprésente. Sally Grindley ne nous épargne ni la réalité des taudis, ni celle des montagnes d'immondices, de l'hygiène inexistante, de la pollution, mais termine son récit dans un happy end réjouissant. Un voyage initiatique réaliste dans l'Inde d'aujourd'hui. Dès 12 ans.

C.B.

Père Castor, Flammarion. 320 pages. 11 euros.

05/02/2011

L'agence Pinkerton, tome 1 : Le Châtiment des hommes-tonnerres

Michel Honaker à qui l'on doit la très réussie trilogie Terre Noire (lire critique dans ce blog), quitte la Russie des tsars, pour le Far West aux lendemains de la guerre de Sécession. Neil Galore, le héros de sa nouvellefar west,enquête,fantastique,etats unis série, L'agence Pinkerton, est un joueur de poker aux dons divinatoires quelque peu étranges. Il est engagé par l'agence Pinkerton, l'ancêtre du FBI, aux côtés de trois autres hommes et femme peu scrupuleux. Leur mission : trouver qui se cache derrière celui que les journaux surnomment "Le Chapardeur". Celui-ci agit sur le Transcontinental, la nouvelle ligne ferroviaire qui traverse les Etats-Unis d'Est en Ouest. Toujours de nuit et au même endroit, dans les montagnes rocheuses. Un personnage à la force surnaturelle, responsable de la mort de trois hommes de l'agence. Très vite, les nouvelles recrues mettent la main sur un voleur. Pourtant, peu après l'arrestation de celui que tout le monde considère coupable, Neil Galore se fait attaquer et pousser du train par quelqu'un ou quelque chose... Il est recueilli par le frère d'un des agents tués, qui s'est installé dans les montagnes, près des Indiens Paiutes, en quête de la vérité. Avec lui, Neil découvre les secrets de la construction de la ligne de chemin de fer, l'exploitation des ouvriers chinois, chargés de faire sauter les rochers, et le charnier caché par la compagnie des chemins de fer. Neil devra aussi affronter les cavaliers de la Brigade pâle et leur chef, des êtres surnaturels qui hantent les lieux...

Une nouvelle série policière dans les Etats-Unis de la fin du 19e siècle qui fleurte avec le fantastique, un héros solitaire au passé mystérieux, une agence de détectives qui a réellement existé... tous les  ingrédients pour passer un bon moment. Dès 13 ans.

C.B.

Père Castor, Flammarion. 256 pages. 13 euros.

 

24/01/2011

Colette, une apprentie pas sage

On la connaît sous le nom de Colette, mais son prénom était Gabrielle. Colette c'est le nom de son père Jules, second mari de sa mère Sidonie. Une mère au caractère bien trempée, élevée dans un milieu intellectuel à Bruxelles, et mariée une première fois avec un riche et brutal provincial. Plus tard, Sidonie tombe amoureuse d'un beau capitaine à la retraite, alors que son mari décède. Gabrielle grandit dans une belle et grande maison, proche de la nature et des jardins, sanctuaire de sa mère. La fillette goûte à la liberté de la vie au grand air et se passionne pour la lecture. Une vie rêvée assombrie par les jalousies et les rumeurs des villageois et peu à peu par les lourdes dettes de la famille. Après un déménagement, l'adolescente s'ennuie et sa mère souhaite pour sa fille un destin pas comme les autres. C'est en épousant Henry Gauthier-Villars, homme de lettres parisiens, que Gabrielle Colette monte à la capitale, avec toute sa gaucherie et ses manières de provinciale. D'abord malheureuse des frasques de son mari volage plus âgé qu'elle, jusqu'à en tomber malade, la jeune fille prend goût aux mondanités et côtoie le tout Paris de la Belle époque. Willy, surnom de Henry, s'est fait une spécialité de finaliser dcolette.gifes livres écrits par d'autres. Colette écrira ainsi ses souvenirs d'enfance en y mettant une pincée sulfureuse, comme c'est alors la mode. Claudine à l'école, d'abors passé inaperçu, connaîtra un franc succès, sous la signature de Willy. Les suites des Claudine aussi. Mais Colette n'est pas femme à se laisser mener par le bout du nez. Libre, elle connaît des amours saphiques, monte sur scène et écrit. Un destin hors du commun...

Dans Colette à 20 ans, dans la collection "à 20 ans" chez le Diable Vauvert, Marie-Céline Lachaud raconte d'une plume vive l'enfance, l'adolescence et les premiers succès d'écrivain de Colette jusqu'à La Maison de Claudine ( 1922). On comprend ainsi comment sont nées ses oeuvres, d'où viennent ses personnages et leurs douleurs. Une bio fort utile pour comprendre l'auteur et la femme.

A noter que Marie-Céline Lachaud participe au salon de la biographie qui se tient à Nîmes du vendredi 28 au dimanche 30 janvier, à Carré d'art. Dès 14 ans.

C.B.

Au Diable Vauvert,  128 pages. 12 euros.

11/01/2011

Coup de coeur : Les Penderwick, tome 2 La rentrée de quatre filles, d'un papa célibataire adoré et de nombreuses amoureuses

penderwick.jpg

Coup de coeur de Fabienne Jay, Bibliothèque jeunesse, Carré d’Art, Nîmes 

 

Les soeurs Penderwick rentrent de vacances. La rentrée approche et Claire leur tante a pris une grande décision. Leur père Martin doit se remarier ! Respectant le souhait d’Elizabeth, la mère des filles, morte quatre ans plus tôt, Claire organise un premier rendez-vous.

Avec beaucoup d’humour, Jeanne Birdsall dépeint une famille unie autour d’un homme érudit et fantaisiste. L'auteur aborde les drames de la famille avec réalisme et le ton humoristique qu’elle utilise donne une vision optimiste de la vie. Elle dessine le portrait des quatre sœurs avec finesse, profondeur. Chacune d’entre elles porte un caractère singulier qui la rend attachante. Rosalind, l’aînée, s’intéresse à la mode. Sky, se distingue en maths et en sport. Jeanne écrit et invente des personnages, ses doubles. Enfin, Linotte la petite dernière aime particulièrement les animaux. 

Le premier rendez-vous organisé se révèle un désastre ! Claire repart mais surveille de loin les futurs rendez-vous.

Les quatre sœurs terrorisées à l’idée de supporter une belle-mère vont créer un plan « Sauvez Papa ! ». On retrouve leurs RDP soit les réunions des sœurs Penderwick où les secrets et promesses scellent leur sens de la communauté. Mais Martin parviendra à déjouer malicieusement leurs plans. Il s’invente une amie  Marianne et s’échappe avec son roman « Raisons et sentiments » régulièrement.

Ce roman foisonnant de secrets, de petites histoires du quotidien déborde de vitalité. L’auteur dépeint une famille à la recherche du bonheur ! Après bien des vicissitudes, Martin conquiert le cœur de sa voisine, Iantha,  merveilleuse astronome aux rêves étoilés !

Ce roman possède un petit côté suranné avec une exploration des sentiments très romantique.

Petit bijou de lecture.

 

Roman à partir de 11 ans.

 

Pocket jeunesse 2010.  300 pages. 14, 50 euros.