Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2008

Et tu te soumettras à la loi de ton père

tu te soumettras.jpgC'est un livre fort qu'on lit (presque) d'une seule traite tant le destin de cette fillette nous tient à coeur. A 9 ans, elle - puisqu'on ne saura pas son prénom - s'adresse à son père, au fil d'un long monologue. Un homme croyant dont l'intégrisme maintient sa famille dans la peur et l'isolement. Pas le droit de poser des questions, pas le droit de regarder le pater familias dans les yeux sans y être invitée, pas le droit de rire ou de jouer comme tous les enfants de son âge. Ce père fouettard, toujours plongé dans sa Bible, ne voit le monde que par le petit bout de sa religion, dans ce qu'elle peut avoir de plus terrible. Les femmes qui travaillent sont de mauvaises vies, les enfants ne sont pas des êtres à part entière. Encore moins le bébé de la maison, Fabien, né handicapé. Seules la fillette et sa mère éprouvent de la tendresse pour cet être innocent. Si encore le Dieu qui régente la vie de cette famille se montrait bon et juste ! En grandissant, la narratrice comprendra peu à peu qu'il faut tuer le père, que le modèle proposé est loin d'être parfait. La mort d'une vieille femme battue dans la maison d'à côté, la gentillesse de la Kabyle, la rencontre avec une fillette issue d'une famille communiste ouvriront ses yeux. Ecrit à la première personne du singulier, Et tu te soumettras à la loi de ton père soulève, dans une petite ville de province de l'après-guerre,  la question du totalitarisme sous ses formes familiales, religieuses ou morales. Quand les enfants et les femmes sont soumis à la loi d'un tyran. L'auteur Marie-Sabine Roger se met avec une grande justesse dans la peau de cette fillette, sauvée par le doute. Un roman sur la révolte intérieure qui mène à la liberté de conscience. A lire à partir de 12 ans.      

Avec ce roman, les éditions Thierry  Magnier interpellent une fois de plus les ados, et les adultes, sur des questions bien ancrées dans la société.

C.B.

23/12/2008

Spécial Noël : A la recherche de la cité perdue

cité perdue.jpgSteve reçoit une étrange lettre de son ancien prof d'histoire, Jack Pott. Ce dernier lui lance un défi : retrouver une mystérieuse cité antique. Pour cela, l'élève devra visiter dix monuments célèbres dans le monde et les dessiner. A lui de deviner lesquels.  Pour l'aider dans sa quête, le maître lui envoit des cartes postales renfermant des indices. L'aventurier en herbe se lance dans l'aventure et part sur les traces de l'opéra de Sydney, Notre Dame de Paris, l'Empire state building ou encore le Parthénon...  Au fil des pages de ce carnet de bord du voyageur au long cours, écrit par Samone Bos, le jeune lecteur, dès 8-10 ans, découvre d'autres cultures, s'initie à l'histoire de leurs civilisations et fait un tour du monde étourdissant (il est vrai qu'il faut prendre son temps pour se plonger dans les pages riches en infos !). Les photos, les illustrations de Stephen Biesty, les notes tapées dans des typos différentes, la mise en page chargée, accentuent le côté globe trotter de l'ouvrage.  Dans une pochette cartonnée, carte aux enigmes, autocollants, maquette à monter et poster de la cité perdue, permettent de terminer cette chouette aventure. Un livre ludique et instructif !

C.B.

Gallimard jeunesse. 18, 50 euros.

26/11/2008

La musique des gitans, le petit cheval d'étoiles

cheval.gifLa musique des gitans, sous titré Le petit cheval d'étoiles, est un voyage lumineux au pays des manouches et des gitans. Celui des montreurs d'ours, des marchands de chevaux, des mangeurs de hérissons et de la musique. Et quelle musique ! Sur le CD qui accompagne l'ouvrage  cartonné, Titi Robin  dévoile les différentes facettes des rythmes de son peuple de musiciens. Violon, guitare, cajon, palmas et chants enivrants accompagnent l'histoire d'Angelo, qui, à la tombée de la nuit, écoute avec fascination les récits de son grand père, mémoire de sa culture.  Le jeune garçon, perdu dans la forêt, croisera un ours avec un parapluie, un hérisson géant, et même le petit cheval d'étoiles... Avec ses illustrations aux couleurs de la nuit, Charlotte Gastaut donne vie à ce bestiaire imaginaire et cet univers mythologique. Le récit de Béatrice Fontanel, que les tout jeunes enfants dès 3 ans pourront apprécier,  est suivi d'une partie documentaire avec les descriptions des différents styles musicaux des Roms (terme générique qui regroupe les gens du voyage), la rencontre en photos avec une famille manouche parcourant la France en roulotte... Une seconde partie moins accessibles aux tout petits mais fort instructive pour les plus grands.

C.B.

Editions Gallimard jeunesse. 13,50 euros.