Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/01/2012

Sequoyah

cherokee,indien,alphabet,langue,héros solitaire,histoireSéquoia, avant d'être le nom d'un arbre géant, fut celui d'un chasseur cherokee dénommé Sequoyah, pied de porc dans cette langue (le nom est traduit en cherokee sur la couverture). Boiteux, le jeune Indien solitaire devient au fil des ans un chasseur émérite, respecté de tous. Mais quand un homme blanc lui demande de signer un contrat pour acheter ses peaux, Seqoyah se sent de nouveau handicapé. Il décide alors d'apprendre à lire et écrire et invente l'alphabet cherokee, la seule langue indienne a en avoir un qui lui est propre.

De cette histoire vraie, Frédéric Marais a tiré un album destiné aux jeunes enfants, où le texte bref et écrit en gros caractère accompagne ses dessins modernes et contrastés, à dominante noire. Un récit initiatique d'un homme exceptionnel, héros solitaire, enrichi d'un syllabaire cherokee et de signes représentants les quatre-vingt-cinq articulations de cette langue. Dès 3 ans

C.B.

Thierry Magnier. 40 pages.12,80 euros.

19/01/2012

Titanic, catastrophe en mer

titanic,naufrage,histoire,documentaire historique
On parle beaucoup en ce moment du naufrage du Concordia en Méditerranée. Il y a cent ans, c'est le Titanic qui sombrait dans la mer. (D'ailleurs, la nièce d'un couple qui avait péri lors du naufrage du Titanic vient d'être sauvée du Concordia...)

Pour cet anniversaire, les éditions Gründ ont sorti un album documentaire de Philip Wilkinson, retraçant l'histoire du Titanic. De sa conception, dans un chantier naval de Belfast, au voyage, pour lequel s'embarquèrent un millier de passagers et 885 officiers et membres d'équipage. On y découvre le travail des hommes sur la passerelle ou dans la chaufferie. On y admire le luxe à bord sur des photos d'époque, on fait connaissance avec les personnages fameux qui étaient à bord, avec les autres classes aussi... jusqu'à cette tragique nuit du 14 avril 1912, et la collision avec l'iceberg qui sonna le glas du paquebot. 

Panique à bord ! On suit les ultimes heures du Titanic, avant qu'il ne se casse en deux. Les dernières pages de cet album riche en dessins, en photos d'époque, en coupures de journaux, en explications, sont consacrées à l'enquête menée après cette catastrophe, aux recherches entreprises pour retrouver le Titanic et son exploration en 1986. Enfin, l'auteur présente les navires mastodontes qui parcourent aujourd'hui les mers d'une capacité bien supérieure au Titanic... Eloquent, vu l'actualité et la polémique sur les paquebots, toujours plus grands... Dès 10 ans.

C.B.

Gründ. 64 pages. 14,95 euros.  

16/12/2011

Sélection Noël : Encyclopédie illustrée, L'Histoire du monde

Une riche encyclopédie à mettre aussi au pied du sapin...his monde.jpg


En 416 pages, cette encyclopédie illustrée parue chez Usborne raconte l'histoire du monde. De la Préhistoire au monde moderne, toutes les civilisations sont passées en revue avec des textes brefs, une mine d'info, des dessins, des photos, des représentations de la vie quotidienne, des cartes, des tableaux chronologiques... un grand voyage à travers l'histoire qui aidera les écoliers et jeunes ados à se repérer dans le temps et l'espace et découvrir la richesse du monde. Des liens vers de nombreux sites internet permettent d'approfondir ses connaissances. Dès 9 ans.

C.B.

Usborne. 416 pages.  16, 95 euros.

02/10/2011

La Grande encyclopédie de l'histoire

histoire,géographie,encyclopédie,cartes du mondeC'est une encyclopédie historique très bien conçue que celle proposée par Simon Adams chez Rouge&Or. Ce voyage à travers le monde et le temps est divisé en quatre grandes périodes : Monde ancien, Moyen Age, les grandes découvertes, le monde moderne. Chacune fait l'objet de grandes cartes claires et détaillées, correspondant à la civilisation et à l'époque dont il est question. Ces cartes, présentées en double page, sont enrichies de repères, de photos, de documents... permettant différentes lectures de cette grande encyclopédie de l'histoire qui nous donne aussi une bonne leçon de géographie. On passe ainsi de  la Grèce ou de l'Egypte ancienne, au Japon, à l'Amérique du Sud  ou à l'Afrique. Un beau livre pour apprendre sans s'ennuyer. Dès 8 ans.

C.B.

Rouge&Or. 192 pages. 16, 90 euros.    

04/09/2011

Geronimo Stilton en BD

bd,geronimo stilton,aventure,histoireGeronimo Stilton, c'est ce journaliste souris, directeur de l'Echo des rongeur à Sourisia, dont les aventures se déclinent en livre, dessin 

bd,geronimo stilton,aventure,histoireanimé, jeux ou encore BD. Des BD justement, en voici trois, La Découverte de l'Amérique, Le Secret du Sphinx, Sur les traces de Marco Polo, où notre héros et ses fidèles compagnons, sa soeur Téa, son neveu Benjamin et son amie Pandora, Traquenard son cousin, sont envoyés dans le passé par le professeur Volt afin de sauver l'histoire. Car les chats pirates ont décidé de modifier son cours en leur faveur.

A bord du Ratonautilus, les sympathiques souris s'embarquent pour un voyage en 1492 à la rencontre de Christophe Colomb en partance pour la découverte de l'Amérique, dans la Chine de 1292 où règne le petit-fils de Gengis Khan, et encore dans la Memphis, capitale de l'Egypte ancienne, en 2484 avant J.-C. Chacune de ces aventures rocambolesques proposent quelques notions historiques aux jeunes lecteurs, évoquant les personnages célèbres rencontrés (avec des têtes de souris forcément), la vie quotidienne, les cités d'alors... Des BD où se côtoient humour, aventure trépidante et fantaisie. Dès 8 ans.

C.B.

Glénat. Sur les traces de Marco Polo, La Découverte de l'Amérique, Le Secret du Sphinx. 48 pages. 9, 95 euros.

15/06/2011

Le Petit guide de... Montpellier

petit gudie de mont.jpgIls ne se promèneront plus à Montpellier comme avant... Avec ce Petit guide de Montpellier, Sylvie Léonard pour le texte et Didier Millotte pour les dessins colorés et vivants, - tous deux montpelliérains - invitent les enfants à revivre le riche passé des rues, des places et des lieux célèbres de la ville. Chaque site visité est prétexte à une petite leçon d'histoire, ludique avec ses anecdotes surprenantes. On y apprend ainsi que du haut de la Tour de la Babotte, Sébastien Lenormand fit le premier saut en parachute en 1783 ou encore que la nudité des Trois Grâces de la place de la Comédie était recouverte d'un voile pendant les cérémonies religieuses à la fin du 18e siècle... La modernité n'est pas oubliée. Sont évoqués aussi la place du Nombre d'or, le tramway, l'Odysseum... Un petit guide à mettre dans son sac à chaque escapade dans la capitale du Languedoc-Roussillon. Dès 8 ans.

C.B.

Déjà paru dans la collection Le Petit guide de... : Carcassonne, L'Aude, Le Canal du Midi. 

Editions du Cabardès. 12, 50 euros. 64 pages.

08/06/2011

Une Histoire à colorier

Il y en a qui vont être ravis ! Enfin, ils vont pouvoir colorier les personnages et les objets de leur livre à pages cartonnées sans se faire gronder. Avec cette collection Une Histoire à colorier, plusieurs histoires sont proposées. Celle de Bobo Lapin qui cherche à enlever ses boutons, celle de Lulu le lapin dans De toutes les cocoloriage,histoirecoloriage,histoireuleurs, qui souhaite qu'on le colorie, celle de la girafe jaune, du crocodile vert, du cochon rose et du perroquet rouge qui se rendent à l'anniversaire de l'éléphant gris. Celle encore de Tom Gom, dans Tout n'est pas noir et blanc, qui sur des pages à fond noir, comme un tableau noir, invente ses jeux que l'enfant peut compléter avec craies ou crayons et effacer ses dessins. Cette fois, on laisse faire avec plaisir ! Dès 3 ans.

C.B.

L'école des loisirs. 24 pages. 7 euros.

28/05/2011

Le Monde des Pirates

Encore un livre sur les pirates ! Le film Pirates des Caraïbes est passé par là... et c'est tant mieux pour (re)découvrir cet univers fascinant. Cette fois, on est invité par le descendant de Barbe Noire à décpirate,barbe noire,histoirehiffrer le secret de l'étrange paquet qu'il a reçu, contenant d'anciens objets ayant appartenu à son lointain aïeul... Une introduction mystérieuse avant de se plonger dans le monde de la piraterie. Avec ses textes écrits sur de vieux parchemins, comme un journal de bord, et ses grandes illustrations en relief plus vraies que nature, créées par le spécialiste de la 3 D Franck DeNota, ce bel album nous fait partager les aventures des terribles pirates et de leurs représentants les plus connus. Leur histoire, leurs moeurs, leurs combats, leurs souffrances aussi. Loin de l'image poétique de la vie de forbans des mers, les auteurs de ce saisissant ouvrage décrivent la rude vie à bord avec son lot de maladies, de pourriture, de violence, et es règles sévères aussi. Dès 9 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse. 80 pages. 18 euros.

10/05/2011

Mon petit livre du chocolat

chocolat,recettes,histoireIl n'y a pas qu'à Pâques qu'on dévore du chocolat ! Bien avant d'être l'une des réjouissances de cette fête chrétienne, le chocolat était savouré par les Olmèques, il y a 3000 ans... Pas sous forme de nos tablettes préférées, mais froid et amer, mélangé avec des épices. Pour en boire sucré et au lait, on attendra les années 1500 après J.-C. et l'idée de religieuses espagnoles d'ajouter du sucre de canne à  ce produit de luxe, auquel on prêtait des vertus médicinales. Et le chocolat ainsi transformé conquit la cour d'Espagne. C'est cette fabuleuse histoire du chocolat - dont le nom vient de xocoatl, eau amère en aztèque - que nous raconte Sarah Kane dans ce Petit livre du chocolat, illustré délicieusement par Stephen Lambert. L'histoire, mais aussi les pays producteurs de cacao, les procédés de fabrication, les différentes saveurs, l'évolution du goût, les découvertes de célèbres chocolatiers, les bienfaits de cette nourriture des Dieux (du nom scientifique grec du cacaoyer, theobroma cacao) que des artistes transforment en oeuvre d'art. Au fil des pages, une folle envie de croquer dans un morceau de chocolat nous prend, d'autant qu'à la fin, de savoureuses recettes sont proposées. Un régal ! Dès 8 ans.

C.B.

Usborne. 64 pages.

03/03/2011

C'est un livre

livre.jpgOn ne peut pas s'en servir pour chatter, ni faire défiler un texte, ni faire des combats entre les personnages, ni envoyer des textos... et pourtant ça nous captive et ça nous emmène dans des aventures extraordinaires. Mais qu'est-ce donc que ce drôle d'engin-là ? Un LIVRE !!! et en plus avec des tas de mots imprimés... Lane Smith, un des plus grands graphistes et créateurs d'albums américains, déclare avec un humour grinçant sa flamme aux livres. Un singe ouvre l'univers de la lecture à un âne qui ne jure que par les nouvelles technologies. En un bref échange de paroles entre les deux personnages, l'auteur et dessinateur américain nous fait comprendre toute la richesse de cet objet trop souvent délaissé par une jeunesse gavée d' écrans. Ses illustrations, sobres et expressives, ont reçu la médaille Caldecott, le plus important prix d'illustrations aux Etats-Unis. Cet album figure dans la liste des 10 meilleurs livres pour enfant 2010 du New York Times. C'est un livre et un beau. Dès 3 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse. 40 pages. 11 euros.

01/03/2011

Fenêtre sur le Moyen Âge

Un livre d'histoire qui ressemble à un jeu ! Avec cette Fenêtre sur le Moyen Âge, de Rob Lloyd Jones et David Hancock,  les enfants se plongent au temps des cathédrales et des chevaliers grâce à des double pages représentant des scènes typiques de cette époque. Un jour de marché, un château, la vie au village, moyen age.jpgune bataille, un monastère ou encore la construction d'une cathédrale. Partout des languettes se soulèvent pour laisser place à des images grossies, ou à des scènes cachées derrière les murs. A chaque page correspond une case sonore qui émet un bruit particulier, hennisement de cheval, bateau, combats, chant de moines... un petit livret sur la vie de château complète le tout. Pour être incollable sur le Moyen Âge sans en avoir l'air ! Dès 7 ans.

C.B.

Usborne. 16 pages. 10,95 euros.

 

 

15/02/2011

Coup de coeur : Le Secret de grand-père

Coup de coeur de Fabienne Jay, Bibliothèque Jeunesse, Carré d’Art, Nîmes

 Le rosecretgrandpère.jpgman s’ouvre sur les souvenirs d’un jeune homme en départ pour l’Australie pour poursuivre ses études. Dans le train qui le conduit à Exeter, il évoque les liens profonds qui l’unissent à son grand-père. Il vient de quitter la ferme dans le Devon où il passait ses vacances  et la vie de paysans inscrite depuis des générations dans la famille. Son grand-père, conteur merveilleux lui a légué de belle histoires.

On découvre ainsi l’histoire de l’arrière grand-père du jeune homme parti à la guerre, celle de 14-18 pour rejoindre son cheval Joey. Un rappel émouvant de Michael Morpurgo de « Cheval de guerre » son précédent roman qui dresse un portrait digne et sensible des chevaux enrôlés dans la guerre.

 « Le secret du grand-père »  au cœur de l’histoire donne le ton mystérieux du roman. Il décrit la réalité de la vie paysanne et le désir profond du grand-père de s’émanciper. A treize ans, il quitte l’école. Il oublie rapidement les quelques connaissances acquises. Adulte, il laboure les champs et confie à sa femme la gestion administrative de la ferme. Maintenant, seul, il ressent le désir impérieux de réaliser un dernier souhait.

Le grand-père finit par dévoiler son secret : il ne sait ni lire, ni écrire ! Il propose un marché à son petit-fils. Il l’aide dans son apprentissage et il lui parie cent livres qu’il saura lire et écrire au premier de l’an ! Dans le train qui le conduit à Exeter, le jeune homme se sent triste. Il vérifie une dernière fois ses bagages. Il  y découvre les cent livres du pari et une histoire écrite du grand-père !

Le roman s’ouvre alors sur les souvenirs d’un jeune garçon, celui du grand-père lors d’un premier mai, au village d’Iddesligh. Son père lançait un pari au riche Harry Medlicolt. . . Je vous laisse poursuivre l’histoire et découvrir les talents d’écrivain du grand-père.

Un roman magnifique de Michael Morpurgo sur les traces du passé et les souvenirs forgeant une vie d’homme. L’auteur dépeint l’attachement au monde de la terre avec une profondeur authentique. Sa sensibilité à retranscrire la  filiation entre ces trois générations d’ hommes en fait un auteur très attachant.

 

Roman à partir de 11 ans.

Gallimard jeunesse, 2001 (Folio cadet). 119 pages. 5, 70 euros. 

 

 

 

 

07/12/2010

Sélection Noël : Les Abécédaires Mots et Merveilles

abacédaire.jpgUn cadeau qui devrait séduire les ados et les parents...

Je vous parle d'un temps que les gens de vingt ans ne peuvent pas connaître... celui où l'on offrait des Abécédaires aux enfants sages, qui avaient bien travaillé à l'école ! Jean Duvallon, collectionneur passionné d'alphabets illustrés et retraité de l'éducation nationale, propose un recueil savant sur l'histoire de ces albums, cubes ou affiches, qui accompagnent les écoliers depuis des lustres. Avec elle, c'est à l'histoire des techniques d'impression et d'illustrations que l'auteur nous convie depuis la découverte de l'imprimerie et de la gravure sur bois jusqu'au tirage offset. Plus encore, ce magnifique livre richement illustré par des documents rares d'époque est un témoignage éclairant sur l'évolution de la société, de l'école, et de la place de l'enfant. Jean Duvallon raconte avec précision les différents  contextes historiques et politiques dans lesquels ont été produits ces Abécédaires aux thèmes variés : jeux, jouets, animaux, larmée, métiers, chanteurs d'opéra, colonies...  Un ouvrage de référence. Dès 12 ans.

C.B.

De Borée, collection Mémoire du temps. 192 pages. 26 euros.

09/11/2010

L'Egypte ancienne pour les Nuls, juniors

egypte junior.jpgLa collection Pour Les Nuls s'étoffe encore avec cette Egypte ancienne pour Les Nuls, juniors, un ouvrage destiné aux 11-14 ans. Avec l'auteur Florence Maruéjol, docteur en égyptologie, professeur à l'institut Khéops et grande spécialiste de l'Egypte ancienne, le voyage aux temps des pharaons devient captivant. Avec son style simple et direct, l'égyptologue vous emmène à la découverte de ce vaste pays, de ses habitants, des mystérieux hiéroglyphes, de leur quotidien, de la politique, des dieux, de l'armée ou encore de leurs loisirs... 22 courts chapitres illustrés par des photos et des dessins en couleur, avec lesquels on plonge avec passion dans une civilisation fascinante. Dès 11 ans.

C.B.

First éditions. 396 pages. 14, 90 euros.  

12/06/2010

Après Gandhi, un siècle de résistance non violente

gandhi.jpgAlors que la Coupe du monde de foot est lancée en Afrique du Sud, et que l'on entend parler de l'apartheid et de Nelson Mandela, on peut se plonger avec grand intérêt dans Après Gandhi, un siècle de résistance non violente, un ouvrage sorti en avril chez Le Sorbier. On y retrouve par ordre chronologique les grandes figures qui ont lutté durant les 100 dernières années contre les injustices et l'oppression. Et en premier lieu, Mohandas Gandhi, jeune avocat indien, qui commença sa carrière à ... Johannesburg en Afrique du sud. C'est là qu'il fut victime de discrimination et décida d'exercer sa profession pour aider ses concitoyens, notamment contre une loi qui obligeait les Asiatiques à se faire enregistrer. C'est en Afrique du sud qu'il élabora sa tactique et définit sa philosophie, le satyagraha, la force de la résistance active non violente contre l'injustice. En 1908, après un rassemblement, lui et ses partisans brûlèrent leurs papiers d'enregistrement. Jusqu'à son départ pour l'Inde en 1915, il vécut dans un ashram, communauté religieuse où tout le monde se partageait le travail. En Inde, le Mahatma "le grand homme", poursuivit sa lutte avant son assassinat en 1948 par un hindou.

Après Gandhi, l'illustratrice Anne Sibley O'Brien, militantes pour de nombreuses causes, et son fils Perry Edmond O'Brien, objecteur de conscience après avoir servi dans l'armée américaine en Afghanistan, dressent le portrait, accompagné d'illustrations au fusain, d'une quinzaine d'hommes et de femmes résistants à travers le monde à toute forme de discrimination et d'injustice. De très connus, comme Rosa Parks, Aung san Suu Kyi ou Vaclav Havel, et de moins célèbres mais au courage tout aussi admirable, les mères de la Place de Mai en Argentine, Wangari Maathai au Kenya, ou Mairead Corrigan et Betty Williams en Irlande du nord. L'Afrique du sud encore avec sa figure emblématique Nelson Mandela, et Desmond Tutu. Un documentaire, publié en partenariat avec Amnesty international, pédagogique et très bien conçu qui donne une belle leçon de courage. Dès 10 ans.

C.B.

Le Sorbier. 176 pages. 18 euros.

01/06/2010

Si Dieu le veut - Inch'Allah

si dieu.jpgFabre vit paisiblement entre son père Bertrand, Mathilde, petite orpheline devenue servante, et frère Aubin, un moine qui le connaît depuis son enfance. Orphelin de mère, Fabre aide son père à la forge, sur l'île de la Cité à Paris. Une  vie bien rythmée qui va être bouleversée par l'annonce de la venue du pape Urbain à Clermont. Fabre et frère Aubin décident de prendre la route du sud pour rencontrer le saint père, qui demande aux Chrétiens de prendre les armes pour partir en Croisade. C'est un drame qui va les pousser à se joindre aux Croisés. Bertrand, entraîné par la foule, a participé au massacre de juifs. Pour se laver de ses péchés, il prend le chemin de la terre sainte, accompagné de son fils et du moine. Ce dont ils ne se doutent pas, c'est que la petite Mathilde est du voyage...  Après une longue route où ils seront confrontés à une pénible épreuve, les pèlerins s'embarquent à bord d'un bateau qui fait naufrage. Nos héros sont séparés et Fabre est sauvé par des Sarrazins. Devenu esclave, il apprend peu à peu à connaître la culture et la religion musulmanes.  Il comprendra pourquoi Jérusalem est aussi vénérée par les Musulmans. C'est là que de la grande mosquée d'Al-Aqsa, le prophète Mahomet est monté au ciel sur son cheval. Fabre est surpris du savoir et du raffinement de ces Sarrazins qu'il pensait être des ennemis. Médecine, astronomie, livres... le petit Français a bien des choses à connaître. Même l'amour qu'il rencontrera en la personne de la belle Nour, dans une famille de bédouins qui l'a recueilli. Mais les temps sont à la guerre et aux massacres. Chrétiens et Musulmans s'affrontent dans de terribles batailles. Fabre retrouvera Mathilde et frère Aubin, et vivra avec eux l'interminable siège d'Antioche, la famine, les morts par milliers,  la folie des hommes... l'arrivée à Jérusalem.

Avec Si Dieu le veut-Inch'Allah, l'historienne Anne Pouget, spécialiste du Moyen Âge, nous plonge avec force détails et références historiques aux temps de la première Croisade. Une leçon d'histoire épique, qui se dévore avec un plaisir certain en suivant les aventures de Fabre, jeune homme intelligent et tolérant. On (re)découvre les raffinements et la richesse de la société musulmane d'alors. Un roman didactique truffé de précisions sur le quotidien, la nourriture, le savoir d'un peuple qui maîtrisait toutes les sciences. En fin d'ouvrage, un petit dossier est bien utile pour se remettre dans le bain de l'histoire. Dès 13 ans.

C.B.

Casterman. 256 pages. 11 euros.

14/12/2009

La jeune fille rebelle

jeune fille rebelle.jpgLe comte de Flandre voulait un héritier. Mais le sort lui a désigné une fille, Marguerite, mise au monde grâce à l'aide de Morva,  la sorcière de Moerland. Repoussé par un père déçu et brutal, la jeune comtesse grandit en laissant son tempérament bien trempé se révéler. Loin de sa mère, gagnée par la folie, qui terminera sa vie cloîtrée dans un couvent. Marguerite, elle, a pour compagnon de jeux de futurs chevaliers, et apprend à manier l'épée. La comtesse suivra même les cours du maître Tagliaferro. Adolescente, d'une grande ressemblance avec son père, Marguerite doit se marier. Le comte lui choisit l'héritier du royaume d'Angleterre, une union vivement souhaitée par les guildes de Bruges et de Gand, dont la richesse dépend directement du commerce avec l'Angleterre. Mais ce mariage ne se fera pas. Marguerite, qui a découvert la vile nature d'Edmond de Langley, envoie un message au pape, alors installée en Avignon. Celui-ci interdira le mariage pour cause de lointain cousinage. C'est alors que la peste qui fait rage dans le sud de la France atteint la Flandre. Marguerite partira avec Philippe de Rouvres, duc de Bourgogne et neveu du roi de France, pour l'épouser et se réfugier en Bourgogne. Un amour contrarié par la peste, et la décision de Marguerite de partir terminer sa vie dans un couvent d'Auvergne. Mais un autre destin attend la jeune fille rebelle.

Avec La Jeune fille rebelle,  les auteurs néerlandais Jean-Claude van Rijckeghem et Pat van Beirs donnent aux  lecteurs une vision très réaliste de la Flandre au Moyen Age. Traditions, moeurs, superstitions, croyances imprègnent la vie quotidienne des habitants de ce comté, dirigé par le père de Marguerite et les puissantes guildes. Au fil des pages de ce roman qui allie richesse historique et approches intimes des personnage, on se précipite avec l'héroïne dans le tourbillon de l'histoire. La sienne, celle d'une adolescente rebelle que l'on veut marier de force, et celle de l'Europe au Moyen Age. Mort et violence sont omniprésentes dans le quotidien de Marguerite et des jeunes gens de l'époque. Notamment à travers la guerre, dont beaucoup ne reviennent pas, ou la grande peste qui fera des millions de morts. Les descriptions sont brutes, les mots sont crus, les situations tendues. Les auteurs font voir et sentir le sang, les corps ravagés par les bubons de la peste, la tentative de viol de Marguerite met mal à l'aise. On est loin d'une version édulcorée de la vie de château. La future comtesse de Flandre devra se battre jusqu'au bout et avec son père pour survivre à ce Moyen Age destructeur. Dès 14 ans.

C.B.  

Mijade. 283 pages. 12 euros.

09/11/2009

1989, dix nouvelles pour traverser les murs

murs.jpgA l'occasion de la commémoration de la chute du mur de Berlin, l'auteur et éditeur Michael Reynolds a réuni les nouvelles de dix grands auteurs européens, certains décédés, sur le thème du mur. Didier Daeninckx, Max Frisch, Ljudmila Petrusevskaja, Miklos Vamos... font ainsi entrer dans leur univers cette construction symbole de la violence et de la séparation. 1989, dix nouvelles pour traverser les murs, superbement illustré par les dessins géométriques de l'Allemand Henning Wagenbreth, - lauréat du Prix du plus beau livre du monde pour La Lune et l'étoile du matin - est paru simultanément en France, Italie, Espagne, Portugal, Pologne et Russie. En fin d'ouvrage, sont présentés des chiffres concernant le mur de Berlin et des biographies des auteurs regroupés dans cette anthologie à mettre dans les bibliothèques de tous les férus d'histoire, dès 13 ans. 

C.B.

Le Sorbier. 96 pages. 18 euros.

06/08/2009

Le temps des mots à voix basse

Laurence Gaidan, secteur jeunesse de la médiathèque Simone Veil, 4 rue de la Travette, Marguerittes.

 Tél 04 66 7voix basse.jpg5 22 56.

Oskar et son ami partagent tout, ils sont amis de toujours. Avant eux, leurs pères étaient amis, amis d’enfance, amis de toujours. Les deux pères se réunissaient au fond du jardin du héros (le jardin de son père, qui avait aussi été celui de son grand-père) et parlaient fort jusque tard… de la poésie et du bon vin, voilà ce qu’ils partageaient le soir. Mais ça c’était avant. Avant quoi ? Le livre le suggère et Oskar et son ami comprennent que le vent tourne quand les adultes se mettent à parler tout bas. On écoute la radio, Oskar est renvoyé de l’école et l’araignée noire sur fond rouge sévit.
Un jour notre héros surprend une conversation au fond du jardin entre son père et Anton, le père d’Oskar. Oskar et sa famille doivent fuir au plus vite. Au nom de l’amitié, l’un veut aider l’autre, au nom de cette même amitié l’autre refuse la main tendue… ce qui se passe dépasse les mots. Les deux amis regrettent de ne pas avoir vu venir, de ne pas avoir compris de quoi l’homme est capable alors que les premières interdictions fleurissaient. "Là où on brûle les livres, on finit par brûler les hommes ", comme si Heine le poète les avait prévenus.

Ce livre d'Anne-Lise Grobéty est simple. L’ambiance qui change, par les bruits qui s’assourdissent, le malaise qui s’installe… et surtout, le revirement de situation, le devoir de mémoire que nous avons pour qu’enfin l’homme arrête de commettre les mêmes erreurs. Pour que nous arrêtions d’oublier à quel point certains faits nous ont paru atroces avant de les reproduire, comme aveuglé par la haine de l’autre, autre peuple, autre couleur, autre religion. Dès 9 ans.

Editions La Joie de Lire, 2007. 74 pages. 6,50 euros.

10/07/2009

Otto : autobiographie d'un ours en peluche

Laurence Gaidan, secteur jeunesse de la médiathèque Simone Veil, 4 rue de la Travette, Marguerittes. Tél 04 66 75 22 56.

otto2.jpg
Otto est un ours en peluche fabriqué en Allemagne. Son premier propriétaire s’appelle David. Mais voilà, la guerre et la persécution des juifs commencent. David est juif et le jour de sa déportation il fait cadeau de son ours à Oskar, son meilleur ami. Là débutent les péripéties pour Otto. Page après page, de grands évènements en chamailleries de gosses, l’ours se rappelle comment il est passé de mains en mains.
Tomi Ungerer, auteur de l’incontournable album Les Trois brigands livre ici une histoire touchante parce que raconté par un ours en peluche, symbole de naïveté, d’enfance, qui décrit la guerre, la violence, la cruauté humaine… mais une histoire qui finit rudement bien!


Ecole des loisirs. 36 pages. 5 euros.