Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2013

Princesses d'Afrique

9782244418438.jpg

Elles sont belles et rebelles, mais les princesses imaginées par la Nîmoise Christine Palluy n’ont ni les yeux bleus ni une longue chevelure blonde... Croquées aux couleurs de l’Afrique par plusieurs illustrateurs, Babila, Hawa, Bisombo et leurs petites cousines, représentant divers peuples du continent noir, devront défier des sorciers, une sœur malfaisante, un père qui voulait un garçon... pour écrire leur destin.

Dans chacun des sept contes de cet album, baignés dans une Afrique animiste où les animaux parlent, les fillettes naissent dans des cabosses et les tortues se transforment en enfants, ces filles pas du tout soumises se servent de leurs savoirs - teinturière, guerrière ou guérisseuse - dans leur quête de liberté. Si ces princesses-là trouvent l’amour, c’est par la seule force de leur volonté. Dès 8 ans.

C.B. 

“Princesses d’Afrique”. éditions Lito. 72 p. 18 euros. 

11/09/2012

Monsieur Cabosse

monsieur-cabosse.jpgCe n'est pas facile d'être grand. Monsieur Cabosse en sait quelque chose. Chez lui, il se cogne partout. Sa femme, toute petite, cherche des solutions pour remédier à ce mal-être : mettre un casque - mais là, son mari n'entend plus -, habiter une maison géante - mais là, elle se perd - ou en pâte à modeler... pour terminer sur une île, avec le ciel et la mer comme seules limites ! Une histoire rigolote de Roland Fuentès, illustré par Pascal Lemaître, pour parler de ces situations où on se sent mal dans sa peau... dès 3 ans.

C.B.

Nathan. 32 pages. 10 euros.

26/08/2012

Catfish, une histoire de combats, de liberté et de courage

esclavage,etats unis,liberté
Catfish, poisson-chat, c'est le surnom que donnera l'aide du maître tonnelier au jeune esclave Scipio. L'histoire de cet enfant commence aux Antilles, où il sert de monnaie d'échange entre deux Blancs. Embarqué sur un bateau, il réussit à s'échapper et se retrouve dans la propriété d'un riche Américain, où règne l'arbitraire et les mauvais traitements. Scipio est pris sous la protection de Vieux George, fils d'un roi africain, victime de la traite des Noirs. Mais c'est surtout aux côtés du maître tonnelier Jonas, un Anglais ayant fui la misère, que Scipio va apprendre un métier et devenir un homme. Alors que la guerre fait rage entre les patriotes et les loyalistes fidèles à la couronne britannique, Scipio et Jonas s'enfuient de la propriété. Jonas rendra alors sa liberté à Catfish.

Avec cette histoire inspirée de la vie de Cesar Chelor, esclave affranchi et l'un des premiers fabricants d'outils américains, Maurice Pommier livre un récit poignant sur l'esclavage à travers le destin tragique mais aussi plein d'espoir de ses personnages courageux qui se racontent au fil des pages. Le texte de l'auteur illustrateur, au ton juste et sensible, passant du genre narratif au conte, n'est pas le seul plaisir de cet album (imprimé sur un agréable papier dessin). Ses belles peintures réalistes ou proches de l'enluminure, d'une grande délicatesse, sont autant de tableaux évoquant la vie de ces hommes épris de liberté. Un album rare à ouvrir de 9 à 99 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse. 86 pages. 20 euros.

14/05/2012

Okimdam, l'oiseau auquel il manquait une case

Okimdam n'est pas comme les autres et il lui faut trouver sa case dans cet espèce de zoo où les animaux sont rangés dans des boîtes. Avec ses plumes colorées, il pourrait entrer dans celle-ci mais ses plumes sont rouges, et c'oki.jpgest un mâle. Et voilà qu'une de ses pattes n'est pas conforme et que son chant n'est pas à la hauteur... Les gardiens se le refilent de case en case pour constater qu'il n'y en aucune qui correspond. Et Okimdam n'est pas le seul à être différent. Et avec ceux, qui comme lui ne sont pas comme tous les autres, le bel oiseau rouge prendra son envol pour la liberté.

Okimdam, illustré avec délicatesse et originalité par Jessica Lisse, parle de liberté et de différence à travers une histoire toute simple de Géraldine Collet. Dès 4 ans.

C.B.

Editions Thierry Magnier. 32 pages. 12,80 euros.

29/05/2011

Le Bonheur prisonnier

chine,liberté,grillon,bonheurRevoilà l'efficace duo David Sala et Jean-François Chabas dans un magnifique nouvel album. Comme de coutume, l'illustrateur et l'auteur auxquels on doit notamment la superbe Colère de Banshee  (lire chronique dans ce blog à la date du 21/01/2010), se tournent cette fois du côté de la Chine et de ses traditions. Le Bonheur prisonnier, c'est un grillon que la famille de Liao garde enfermé dans une cage en or pour apporter le bonheur au foyer. Mais voilà qu'aux lendemains du 7e anniversaire du jeune garçon, le grillon lui demande d'ouvrir sa cage. Cas de conscience pour Liao qui finit par lui rendre sa liberté. Et les malheurs s'accumulent dans la maison. Les uns se blessent, les autres perdent des objets précieux, un incendie se déclare, Liao tombe malade... Faute avouée à moitié pardonnée ! Sa grand mère lui conseille de prier, mais rien ne change jusqu'au retour du grillon, qui n'est plus tout seul et qui refuse désormais d'être prisonnier... 

Un conte sur la liberté, que les images éclatantes et délicates de David Sala mettent remarquablement en beauté.  Dès 6 ans. 

C.B.

Casterman. 32 pages. 14,95 euros.

17/03/2011

Ultraviolet

canada,grande dépression,adolescence,libertéLe jour de ses 13 ans, Lucy débute son journal intime. Un carnet refuge dans lequel elle va écrire toutes ses frustrations, ses envies, ses révoltes... comme tout ado de cet âge. Elle adore les mots avec lesquels elle joue et en comprendre le sens. Lucy vit en 1936, au temps de la grande crise économique, dans un village canadien, entre un père pasteur, une mère distante et quelque peu amère, des soeur et frère auxquels elle ne trouve aucun intérêt. Un ordre établi qui exaspère l'adolescente. Lucy ne supporte plus les sermons de son père, la religion, les réponses toutes faites, la bienséance, les obligations, la chaleur de cet été-là. Elle ne comprend pas non plus quand son père accueille de pauvres gens, et partage avec eux le peu de nourriture qu'il reste à sa famille. Lucy ne ménage pas ses mots quand elle parle de ce sale indien ou de cette loque vivante. Des gens qu'elle méprise jusqu'au jour où son père ramène à la maison un jeune médecin défroqué, le docteur Beauchemain. Un homme dont elle apprendra qu'il a aidé une jeune femme à avorter. Au fil des jours, une relation amicale et profonde se noue entre la jeune fille qui entre dans la puberté et cet homme au discours iconoclaste. Avec lui, elle comprend peu à peu les choses, perd ses préjugés pour s'ouvrir aux autres et connaît ses premiers émois amoureux...

Dans la chaleur moite d'un été interminable, dans une région au bord du gouffre où la famine guette, la Canadienne Nancy Huston décrit avec justesse, dans le langage cru et sans fard d'un journal intime, les révoltes adolescentes. Celles que l'on garde au fond de nous et qui mûrissent peu à peu jusqu'à l'âge adulte. Lucy aura la chance de croiser au bon moment la route d'une personne qui lui montre le chemin à suivre, celui de sa liberté. Un roman qui résonne étrangement en ces temps de crise économique, où les tentations de repli sur soi et de rejet de l'autre menacent... Dès 12 ans.

C.B.

Thierry-Magnier. 80 pages. 8 euros.

 

24/08/2009

Quand Lulu sera grande

lulu.jpgLulu est comme beaucoup de petites filles : quand elle sera grande elle veut des cheveux très très longs.  Sauf qu'elle, elle ne veut pas être une danseuse à tutu rose, vraiment trop turlututu-chapeaux pointus. Elle sera danseuse africaine, joueuse de foot, peintre en bâtiment ou chevalière pour tuer les dragons. C'est elle aussi qui embrassera en premier Aurélien. Parce que Lulu est une fille libre, qui sait ce qu'elle veut. Surtout pas une fifille à sa maman. C'est qu'elle a du caractère la petite ! Et est bien dans la trempe des héroïnes des éditions Talents hauts, qui au fil de ses publications remettent en cause le clivage garçon-fille dans l'éducation traditionnelle. Avec Quand Lulu sera grande, Fred L. donne un bon coup de pied dans la mare des machos !  Ses dessins très vifs  à la gouache, la bonne bouille de Lulu nous font adopter très vite cette fille très chouette.  A lire dès 6 ans.

C.B.

Editions Talents hauts. 32 pages. 11,50 euros.