Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/04/2013

Kididoc : Les tyrannosaures, Pirates en vue ! Oh ! les jolies petites bêtes

kididoc,pirates,bêtes,tyrannosaurekididoc,pirates,bêtes,tyrannosaurekididoc,pirates,bêtes,tyrannosaure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà trois nouveaux Kididoc (chez Nathan) aux thèmes variés.

D'abord celui sur les tyrannosaures, avec photos, dessins, volets à soulever, jeu d'observation... et plein d'infos (et de l'humour !) pour découvrir cette grosse bêbête, présentée ici par Delphine Grinberg, conceptrice d'expositions scientifiques pour les enfants. Dès 4 ans. 32 pages. 10 euros.

Pour les plus jeunes, Pirates en vue et Oh ! les jolies petites bêtes (pour découvrir le mondes des insectes et des petites mammifères) sont à explorer par les petites mains. Volets, tirettes, matière à toucher sont de la partie. Dès 2 ans. 12 pages. 9,90 euros.

  

10/11/2012

Les Pirates, questions réponses

pi.jpgAvec ce nouvel album de la collection Questions-Réponses, ils seront incollables sur les terreurs des mers. Pat Jacobs passe en revue la vie et les moeurs des pirates, boucaniers et autres corsaires, d'hier surtout et, à la toute fin de l'ouvrage, d'aujourd'hui. Règles à bord du bateau, supplices, armes, pavillons, nourriture... des infos captivantes sur ces fascinants personnages, bandits et aventuriers. Pour les 6-8 ans.

C.B.

Nathan. 32 pages. 6 euros.

28/06/2012

Habille... les Pirates, les Romains

habille pirates.jpgAvec ces livres-autocollants,vêtements,pirates,romainsautocollants où il s'agit d'habiller des personnages avec leurs vêtements, les enfants vont jouer mais aussi apprendre des tas de choses sur les périodes choisies en complétant les différentes scènes de leur quotidien. Au temps des Romains (avec ses courses de chars, école, forum, marché aux esclaves, gladiateurs...et ses 180 autocollants) ou à celui des pirates (avec ses pillards vikings, chinois, ses boucaniers, ses pavillons... et ses 150 autocollants), des voyages dans le temps ludiques. Dès 4 ans.

C.B.

Habille... les pirates ; Habille... les Romains.

Usborne. 24 pages. 5,50 euros.

20/02/2012

BD : Jeu de gamins, tome 1 : Les Pirates

Max, Théo et Léon ont beaucoup d'imagination. Dans ce premier tome de Jeu de gamins, ce ne sont pas des petits garçons, non, non. Mais des pirates. Et même si leur bateau n'est qu'un carton et la mer, l'herbe des bois, ils vivent des tas d'aventures. L'un est dévorépirates.gif par un requin (le chat !) ou croise un poulpe géant quand il se mouche salement avec les doigts ou se fait embrasser par sa mamie gluante, l'autre a le mal de mer en prenant les arbres pour de grosses vagues, et les trois redoutent le chant des sirènes (leurs mères quand c'est l'heure de rentrer chacun chez soi). Un univers impitoyable d'où les filles sont exclues, même la jolie Camille qui ne passera pas l'épreuve de la machine à laver !

Dans ce premier tome de Jeu de gamins, Les Pirates, Mickaël Roux mêle habilement le réel et l'imaginaire des trois jeunes amis. De l'humour, des pirates, de l'aventure... une bonne recette qui devrait séduire les enfants. Dès 7 ans.

C.B.

Bamboo éditions. 48 pages. 10,60 euros.

30/06/2011

Histoires de pirates pour les petits garçons

pirates,aventures,humourRussel Punter nous entraîne dans des histoires étonnantes de pirates (ils n'arrêtent décidément pas d'inspirer les auteurs...). Le mousse Bobby part pour une chasse au trésor dangereuse, le nouveau pirate Théodore cherche un perroquet qui manque à sa panoplie, Mimi se fait enlever par le capitaine Lapointe... des aventures souvent cocasses sur les mers avec de féroces pirates, des trésors, des situations amusantes, des enfants espiègles... et différents illustrateurs.  Dès 3 ans.

C.B.

Usborne. 136 pages. 12, 95 euros.

21/06/2011

Les Pirates

pirates,autocollants,aventuresEt oui, encore des pirates ! Cette fois, ils se déclinent en autocollants. Pas moins de 450 sont à positionner dans des scènes très réussies, soutenues par une histoire de Fiona Watt. Avec eux, on s'embarque sur un navire, on part à l'abordage, on visite la cabine du capitaine, on crée sa carte au trésor, on essuie une tempête, on combat des monstres marins, on croise une épave fantomatique...  Les personnages sont rigolos, effrayants et plus vrais que nature, les objets bien dessinés... Une chouette aventure pour les marins d'eau douce. Dès 4 ans.

C.B.

Usborne. 24 pages. 5,50 euros.

11/12/2010

La médiathèque hisse son pavillon noir

emmanuel wynne.pngUne petite exposition à découvrir à Saint-Cristol-lès-Alès.

Dans un recoin de la médiathèque de Saint-Christol-lès-Alès, des tentures noires sont dressées. Ces sombres voiles arborent le pavillon du français Emmanuel Wynne, qui a lancé la mode de la tête de mort et des tibias croisés dans les années 1 700 (photo). Dans cette tanière, d’étranges objets, des parchemins et une invitation lancée par la volubile directrice des lieux à se plonger dans l’univers de la piraterie. N’hésitez pas à lui demander une visite guidée dans ce mini-musée des terreurs. Alexandra Jenny s’est pris au jeu de l’aventure, et est devenue une fine lame en la matière. Loin des clichés de Pirate des Caraïbes, cette petite exposition, où jambe de bois et crochet sont de fabrication maison, met en avant les grandes figures historiques de cet univers fantasmé. On peut y lire la bio de Barberousse, celle d’Eustache le Moine ou découvrir le cryptogramme de La Buse. « Olivier Levasseur, dit La Buse, a lancé ce cryptogramme alors qu’il était conduit au gibet en criant : “qui lira trouvera le trésor !”. Il a utilisé l’alphabet des Templiers pour écrire ce message codé, il a été en partie décrypté... » Vous partirez encore pour un voyage au long cours, sur la pointe nord de Madagascar où le gentilhomme français Olivier Misson créa Libertalia, première république libertaire de l’histoire à la fin du 17e siècle. Sur des navires, où parfois des femmes, telles les célèbres Mary Read et Anne Bonny, n’avaient rien à envier aux piquantes barbes noires. Il faudra ensuite s’asseoir sur les coussins pour s’abreuver d’histoires, en tournant les pages de livres consacrés à ces flibustiers des mers.

C.B.

Jusqu’au 23 décembre. Tous les jours, sauf dimanche. Lundi, vendredi, 15 h 30-18 h 30 ; mardi, jeudi, 16 h-18 h 30 ; mercredi 10 h-12 h et 14 h -18 h ; samedi 9 h -12 h.

Médiathèque, place du Millénaire, Saint-Christol-lès-Alès. Accès libre. Tél 04 66 60 69 03.

29/08/2010

Pirates de légende

pirates.jpgBarberousse, Francis Drake, Barbenoire... Le navigateur Loïck Peyron fait partager sa passion pour les pirates, ces hommes dont il admirait déjà enfant la quête de liberté. En courts chapitres, le skipper aux deux tours du monde narre onze épisodes de la vie de ses héros. Didactique, le texte emmène les jeunes lecteurs sur les mers du monde, à la rencontre de flibustiers, corsaires et pirates plus ou moins célèbres. On y croise ainsi Borgnefesse - il perdit le gras de la fesse gauche emporté par un boulet de canon !-, petit français renvoyé du séminaire, avant de devenir boucanier sur l'île de la Tortue puis flibustier ; de terribles femmes, telles Anne Bonny et Mary Read qui, habillées en homme, se battaient comme de vrais pirates, ou encore madame Ching, une Chinoise qui régnait sur un empire de 500 navires... des hommes et des femmes révoltés qui suivirent sur les mers un vent de liberté, même s'il était sanglant. Olivier Misson et le prêtre dominicain défroqué Carraccioli créèrent même sur la côte malgache une république libertaire, Libertalia, anéantie par des indigènes. Références bibliographiques et  brèves biographies agrémentent cet album grand format illustré par Annette Marnat. Dès 8 ans.

C.B.

Flammarion 2009. 64 pages. 15 euros.

22/07/2010

Festival d'Avignon : Le coffre du pirate

Déambulation au fil du festival off d'Avignon...

Sur scène, un décor de bateau très réussi. Le capitaine Jack et son vieux compagnon d'aventure, le bossu Cornélius, cherchent un équipage pour se lancer dans une chasspirate off.JPGe au trésor.  Les comédiens, George d'Audignon et Gilles Denain du théâtre des Beaux-songes, aux vraies gueules de pirate, se mettent en quête de leurs flibustiers. Voilà notre impressionnant capitaine s'approcher du public, scrutant les enfants prêts à s'embarquer. Il leur faudra se manifester avec une réelle envie pour séduire ce redoutable capitaine crochet, qui a perdu sa main lors d'un combat. Avant de monter à bord, les jeunes recrues sont soumises à la question. Oh pas grand chose. A une fillette, le pirate demande les plats qu'elle cuisine, à un garçon plutôt costaud, les océans qu'il connaît. Le plus petit de cette troupe improvisée sera Frimousse le mousse. Les autres porteront tous le prénom de Jack ou Jackie, suivi de leur caractéristique : Jack n'a qu'un oeil, Jackie la cuisnière, Jack une oreille... Et voilà les jeunes spectateurs habillés pour la route comme de bons petits pirates ! Chacun remplit sa tâche. Corvée de patates, briquage du pont, vigie... en écoutant chanter le capitaine, à la belle voix grave, qui fait reprendre en coeur le public, dont des parents ravis de voir leur petit bout faire leur premiers pas sur les planches. Les dangers de la mer passés, le supplice de la planche infligée à un tricheur, l'aventure se poursuit sur une île où d'autres enfants figureront les indigènes. Un spectacle interactif où les enfants se régalent -d'autant plus quand ils sont choisis ! - et les parents sont fiers comme Artaban. Dès 4 ans.

C.B.

Tous les jours, jusqu'au 31 juillet, 10 h 20. Théâtre Le Grand Pavois, 13 rue Bouquerie, Avignon. 12 et 7 euros. Tél 06 65 61 11 74.