Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/06/2013

Louise de New York, la détective


Qui a bien pu couper l’électricité dans tout le quartier ? Voilà la nouvelle enquêtearton442-4ea05.jpg que mène Louise, une vieille dame solitaire habitant une tour de New York.  Serait-ce Pépère Léon le coupable ? On ne le saura pas. Louise, en fait une fillette qui joue, revient à la réalité car sa  maman l’appelle... Un court polar pour les enfants, écrit par Jean Poderos, illustré avec talent par Gaia Guarino au riche univers graphique et coloré. Dès 5 ans.

C.B.

Louise de New York, la détective. Editions Courtes et longues. 48 p. 22 €.

25/02/2011

L'Or blanc du Loch Ness

enquête,ecosse,polar,agent secretAlec Macallan vit en Ecosse, non loin du célèbre Loch Ness. Son père et sa mère s'occupent de touristes, qui viennent là assouvir leur passion pour la pêche. Alors que chez eux logent deux hommes, un vieil Anglais distingué, lord Kemberley, et un blond Américain à l'air de cow boy, Jim Sterling, arrivent trois hommes louches. Dont un myope qui semble être le chef. Très vite, Alec se rend compte que ça ne tourne pas rond. Les trois nouveaux amateurs de pêche n'y connaissent pas grand chose. Pire, un soir, Lord Kemberley est pris d'un malaise, après avoir bu son whisky. Pendant la nuit, Alec surprend Sterling en train d'ouvrir le coffre métallique du myope...  Et le jour où il doit emmener ces drôles de touristes à la pêche, ça tourne au drame. Il retrouve lord Kemberley poignardé, et dans la panique essaie de retirer le couteau. Mal lui en prend, le voilà soupçonné. Avec l'aide de sa meilleure amie Fiona, l'adolescent s'enfuit dans les Highlands avec l'idée de partir du pays. Ils découvriront bientôt les raisons de tous ces mystères. Un laboratoire secret a été aménagé dans le vieux château de Balchraggan, au bord du Loch Ness : un site de recherches sur du lait de brebis capable de soigner des maladies génétiques.  Sterling et le Lord sont des agents secrets, les trois acolytes des espions... Alec et Fiona, devenus des héros, seront même reçus par la reine d'Angleterre ! 

Un polar efficace d'Hervé Jaouen, dans une Ecosse mystérieuse et sauvage où se croisent des personnages évoluant dans deux univers totalement différents : pêcheurs et agents secrets. Paru dans la collection Voyage en page, l'ouvrage est agrémenté de jeux. Dès 9 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse, SNCF. 95 pages. 3 euros.

 

27/09/2010

Festival du polar de Villeneuve lez Avignon

sherlock.JPGLe festival du polar de Villeneuve lez Avignon, qui se déroule du vendredi 1er au dimanche 3 octobre dans différents lieux de la cité cardinalice, invite aussi les enfants à se plonger dans le roman noir.

Avec "Deviens un expert !" un atelier d'arts plastiques destiné aux 6-12 ans, pour créer des indices et des preuves et mettre en scène son enquête (samedi 2, 14 h, 16 h et dim 3, 15 h et 17 h, place Jean- Jaurès, sur inscription au 04 90 25 61 33 ).
Avec "Mistonnade au noir",  des lectures pour les enfants : samedi pour les 5-8 ans ;  dimanche à partir de 9 ans sur le thème de Sherlock Holmes. (16 h, médiathèque Saint-Pons).
Et aussi, vendredi (18 h-19 h),  "La nuit tous les chats sont gris", dès 6 ans, et samedi (10 h 30-12 h) "Polar manga design", dès 10 ans,  deux ateliers de dessin et peinture par les ateliers de la Malle aux trésors, (rue Porte rouge, sur réservation au 04 90 25 85 06).

Et aussi une animation autour de l’ADN pour tout connaître sur cette drôle de chose, incontournable dans les enquêtes (dès 10 ans, samedi à 17 h, à la médiathèque, sur réservation au 04 90 27 49 72).

Vous pourrez en profiter pour voir en famille l'exposition ludique sur Sherlock Holmes contre les polices scientifiques, à la Chartreuse, (samedi 11 h-19 h et dimanche 10 h-18 h). Ou encore participer au Mystère de l'ossuaire du Diable, une enquête menée dans les rues de Villeneuve à la rencontre de curieux personnages (dès 8 ans, rendez-vous devant la médiathèque samedi à 15 h). Des jeux de rôles, dès 6 ans, seront aussi de la partie (dimanche 15 h-17 h 30, place Jean-Jaurès).

 Sans compter les rencontres avec les auteurs de polar, les films, les conférences... Mais là il faut être un peu plus grand !

Accès libre. Renseignements au 04 90 25 61 33.

C.B.

27/06/2010

Un cri dans la forêt

cri dans la forêt.jpgMarin Ledun, auteur de polar, se lance dans les romans  jeunesse. Pari réussi avec ce Cri dans la forêt, paru dans la collection Souris noire chez Syros, qui commence par une gentille chasse aux champignons entre deux copains d'enfance, Antonin et Lucas. Si les deux jeunes ados ont la permission de 18 h, ils ne doivent pas franchir les limites que leurs parents leur ont données. Et bien sûr, la tentation est trop forte de pénétrer dans la sombre forêt. Antonin et Lucas s'enfoncent peu à peu pour remplir leurs paniers, et ce qui devait arriver arrive. Les voilà perdus. Au détour d'un chemin, ils découvrent un lac, et, en son centre, une île mystérieuse vers laquelle rame un homme à la mine patibulaire, à bord d'une barque. Serait-ce ce fameux chasseur fou qui, selon les histoires du village, a disparu dans la forêt sans laisser de traces ? Des cris effroyables se font soudain entendre et l'homme transporte un être vivant dans un grand sac. Le sang des ados ne fait qu'un tour et leur imagination va bon train... d'autant qu'ils reconnaissent le boucher du village, pas spécialement connu pour son air jovial. Les deux gosses perdent leur sang froid quand le boucher revient, le tee-shirt maculé de sang... et s'il s'en était pris à sa fille, dont Lucas est secrètement amoureux ?

En maître du suspens, Martin Ledun tient le lecteur en haleine jusqu'aux dernières pages de ce roman où la tension va crescendo. On craint le pire, et comme les ados, on imagine une fin plutôt "gore" ! Ouf, Un cri dans la forêt reste un roman pour les jeunes. Dès 10 ans.

C.B.

Syros, collection Série noire. 5, 95 euros.   

17/03/2010

Le Pouce de l'ingénieur

pouce.gifA l'aube, un ingénieur hydraulique, Victor Hatherley, se rend chez le docteur Watson, à présent marié, revenu à la médecine civile. Le jeune homme vient faire soigner sa main, dont on a sectionné le pouce lors d'une mésaventure pour le moins étrange. Le docteur Watson le conduit chez son cher Holmes pour éclaircir cette affaire. Dans le salon du célèbre enquêteur, M. Hatherley raconte alors ce qui lui est arrivé pendant la nuit. Il avait été recruté par un homme, l'inquiétant colonel allemand Lysander Stark, qui lui propose 50 couronnes pour réparer, de nuit, une presse hydraulique, qui lui sert à excaver de la terre à foulon. En échange, l'ingénieur doit faire preuve d'une totale discrétion. Victor Hatherley accepte et prend le dernier train pour Eyford. Il doit ensuite monter dans un fiacre pour se rendre dans la maison où se trouver la presse. Une maison obscure et délabrée, dans laquelle il rencontre un autre homme, le secrétaire du colonel et une femme inquiète qui lui conseille discrètement de partir. Une fois à l'intérieur de la presse, l'ingénieur découvre la croûte d'un dépôt métallique, et comprend que ces hommes-là se livrent à une toute autre activité que l'excavation de terre à foulon... mal lui en prend : le colonel décide de le tuer, et Victor Hatherley s'en sortira avec -seulement- un pouce sectionné. Son récit terminé, l'ingénieur en compagnie du fameux détective, de son fidèle docteur Watson et de la police, retourne sur les lieux du drame. Et l'enquête révélera le pourquoi du comment de cette étrange affaire.

Paru dans la collection Voyage en page chez Gallimard jeunesse, (à petit prix !) Le Pouce de l'ingénieur, enrichi de quelques illustrations noir et blanc style BD d'Erwann Surcouf, se lit d'une traite. On ne se lasse pas des aventures du célèbre détective, dont le suspens, l'écriture fluide, séduisent toujours autant. Un bon polar qui se termine par une douzaine de pages jeux pour se plonger de nouveau dans l'univers de cette nouvelle. Une chouette formule pour ne pas s'ennuyer lors d'un voyage en train ! Dès 11 ans.

C.B.

Gallimard jeunesse. 96 pages.  2,50 euros.

02/01/2010

Amour sorcier

amour sorcier.gifAna n'est pas tout à fait comme les autres. La jeune fille voit l'avenir. Et souvent, les prémonitions qu'elle a sont de mauvaises augures : une enfant avec l'enfer dans les yeux, le beau Luern, fils du seigneur, blessé par une épée recourbée... toutes se réaliseront. Des fillettes sont retrouvées mortes, après avoir été violées, Luern partira pour les Croisades, d'où il reviendra traumatisé. Jusque-là, la vie était plutôt douce pour Ana, fille d'un métayer bourru, sur les terres du conte de Lohéac, dans la forêt de Brocéliande. Ana s'imaginait épouser un jour l'héritier du conte, et rien n'aurait dû troubler cette certitude. C'était sans compter sur le vent de l'histoire, l'attaque du château par des brigands, la mort de la contesse et les noirs desseins de la belle Elaine de Trécesson. La rencontre avec Caï, un sorcier venu s'installer dans la forêt, va chambouler la vie d'Ana. D'abord méfiante, elle se laissera convaincre qu'elle est elle-aussi une sorcière. Non pas une redoutable et caricaturale magicienne des contes de fée, mais l'une de celles et ceux qui avaient, en ces temps lointains - on est ici en 1097 - la connaissance de la nature et des plantes, de leurs vertus comme de leurs nocivités. Ana apprendra tout cela auprès de Caï, qui lui révèlera le secret de sa naissance, mais aussi les raisons de sa présence dans cette forêt où l'on retrouve des fillettes assassinées. Tous deux devront combattre les préjugés des villageois d'alors pour faire éclater la vérité sur ces horribles meurtres.

Roman historique à plusieurs voix, Amour sorcier mêle histoires d'amour, de vengeance, secrets de famille, et suspens. L'auteur Martine Pouchain fait vivre des personnages complexes, auxquels on ne saurait se fier de prime abord. Des personnages inquiétants comme Bran, le frère aîné de Luern, qui n'a pas toute sa tête et dont le passe-temps favori est d'empailler les animaux, quand il ne s'agit pas de fantasmer sur les jeunes filles en fleur... Caï, le sorcier venu d'on ne sait où, qu'Ana soupçonnera un temps d'être le violeur. Le père d'Ana aussi, qui cache un douloureux secret. Elaine de Trécesson, jeune veuve cruelle et sans scrupules... une richesse de caractères qui attise la curiosité du lecteur jusqu'à la dernière page de ce polar médiéval. Dès 13 ans.

C.B.

Flammarion. 324 pages. 13 euros.