Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/03/2014

Le Bonhomme et l'oiseau

1507-1bo.jpgC'est une jolie histoire d'amitié, de partage, pleine de poésie que raconte Alice Brière-Haquet. Celle d'un bonhomme de neige qui réchauffe un petit oiseau avec son écharpe. En retour, ce dernier lui chantera des histoires d'ailleurs. Mais voilà la fin de l'hiver, et la fonte des neiges. Du bonhomme, il ne restera que l'écharpe que l'oiseau gardera... jusqu'au prochain hiver. Un album tout en tendresse qui parle également de l'arrivée du printemps, illustré avec douceur par Clothilde Perrin. Dès 4 ans.

C.B.

Père castor, Flammarion. 24 pages. 10,50 euros.  

05/03/2011

Fichu caneton !

Chez monsieur Lapin, tout est bien rangé et toujours propre. Ce célibataire un tantinet maniaque adore collectionner des objets. Ce jour-là, il en ramène un chez lui tout lilapin,canard,amitié,tendresse,rangement,désordresse et tout doux. Il le frotte et le fait briller, mais un beau jour, l'objet se fend et en sort un caneton qui prend monsieur lapin pour sa mère ! Et qui dit caneton dit bazarre... Fichu caneton ! il salit partout, il patauge dans la bouillie, il ne veut pas dormir dans sa boîte, il dérange ses affaires... trop c'est trop, monsieur Lapin décide de retrouver la vraie mère de l'oisillon mais se sent soudain fort seul dans son intérieur bien propret. Une seule solution : inviter la famille canard et tant pis pour le désordre ! Une jolie histoire de Tim Warnes sur la tendresse et le besoin de l'autre illustrée par les dessins lumineux et délicats de Steve Smallman. Un bel album grand format à découvrir dès 3 ans.

C.B.

Mijade. 32 pages. 11, 50 euros.

26/03/2010

Reviens mamie Lise !

mamie.gifMamie Lise est morte. Et ça, ni Pauline ni Julien ne l'ont digéré. Ils ont déjà perdu leur père alors que Julien était petit et sa soeur pas encore née. Leur mère Cécile a un nouveau compagnon, que les enfants appellent Stéphane Off, comme dans la touche ON-OFF parce qu'ils aimeraient bien qu'il disparaisse parfois, même s'il est sympa. Depuis que Mamie Lise ne vient plus tracer une petite croix sur son front le soir, la fillette n'arrive plus à s'endormir et rejoint son frère dans son lit. Pour faire revenir sa grand mère adorée, Pauline a une super idée : faires des bêtises, les unes plus grosses que les autres ! Même si c'est difficile, ils deviennent peu à peu de vilains enfants qui n'écoutent plus à l'école, qui jettent leur goûter et la bague en rubis de maman, que grand mère lui avait donnée. C'est sûr, là-haut, mamie Lise doit bouillir ! Elle ne devrait pas supporter de voir ses petits-enfants chéris devenir des monstres et reviendra du ciel. De L'Entre-ciel, la vieille dame observe tout ça, et s'inquiète. Elle ne se décide pas à aller au Paradis et demande un délai jusqu'à Noël à son ange Gustave qui doit lui faire faire le grand voyage. Mais voilà que l'idée des enfants tournent au cauchemar. Constatant que la grand-mère ne revient pas, les deux bambins décident de s'enfuir et se perdent par un temps glacial, mettant mamie Lise en colère mais impuissante. Heureusement que l'ange veille... Julien reviendra malade de cette aventure. Sans la grand-mère. Dans la petite tête du jeune garçon, une sombre idée passe : puisque mamie Lise ne descend pas, c'est lui qui ira la chercher. Et le drame arrive. Ouf, après une angoisse certaine, le roman de Katja Henkel se termine bien. 

Avec Reviens mamie Lise !, l'auteur allemande parle de la perte d'un proche adoré, avec une plume plongée dans l'encre de la tendresse et de l'humour. On s'amuse du caractère  bien trempé de la grand-mère qui se chamaille avec son ange, un petit gros pas très angélique, et se régale à s'imaginer de nouvelles tenues, possibilité que lui accorde sa nouvelle condition de défunte. On se lamente devant l'impuissance de la grand-mère, perchée dans l'Entre-ciel, qui ne peut pas communiquer avec ses petits enfants. On s'inquiète avec la maman qui ne comprend plus rien. Mais Noël est bientôt là, et sa magie aussi ! Les dessins de Sybille Hein s'accordent avec humour à cette histoire émouvante qui nous fait partager avec délicatesse la souffrance des enfants.  Dès 9 ans.

C.B. 

Bayard jeunesse. 192 pages. 11,90 euros.

10/07/2009

Otto : autobiographie d'un ours en peluche

Laurence Gaidan, secteur jeunesse de la médiathèque Simone Veil, 4 rue de la Travette, Marguerittes. Tél 04 66 75 22 56.

otto2.jpg
Otto est un ours en peluche fabriqué en Allemagne. Son premier propriétaire s’appelle David. Mais voilà, la guerre et la persécution des juifs commencent. David est juif et le jour de sa déportation il fait cadeau de son ours à Oskar, son meilleur ami. Là débutent les péripéties pour Otto. Page après page, de grands évènements en chamailleries de gosses, l’ours se rappelle comment il est passé de mains en mains.
Tomi Ungerer, auteur de l’incontournable album Les Trois brigands livre ici une histoire touchante parce que raconté par un ours en peluche, symbole de naïveté, d’enfance, qui décrit la guerre, la violence, la cruauté humaine… mais une histoire qui finit rudement bien!


Ecole des loisirs. 36 pages. 5 euros.